< Retour à l'article

Nez qui gratte : une allergie à coup sûr

6/7
SUIVANTNez qui gratte : une allergie à coup sûr

Pas de doute : "cela évoque une étiologie allergique, assure le Dr Nguyen. Ces démangeaisons, que l’on appelle également prurit nasal en terme médical, s’accompagne souvent de rhinorrhée claire et d’éternuements en salve". Au médecin allergologue de trouver l’allergène qui est à l’origine de ce symptôme pour le moins gênant, sachant que les acariens, les pollens et les chats sont les principaux coupables.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

"Rhinite allergique - Vers une amélioration des traitements". Inserm. Mis à jour le 12 mars 2016.

"Comprendre la déviation de la cloison nasale". Ameli.fr. 30 juin 2017.

"Hygiène nasale : nez-ttoyez tout ça !". Ipsos. 5 février 2015.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.