Stéphane Plaza atteint de dyspraxie : qu’est ce que cette maladie neurologique ?
Sommaire

Dyspraxie : les complications en cas de non suivi

Dyspraxie : les complications en cas de non suivi© Istock

Le diagnostic de la dyspraxie peut être posé par le médecin traitant, un pédiatre, neuropédiatre, ou médecin scolaire. Il est essentiel de mettre en place un suivi ainsi qu’une prise en charge. Sans quoi, la dyspraxie peut entraîner bon nombre de complications.

Dyspraxie : des difficultés à écrire à l'âge adulte

La maladie peut devenir particulièrement handicapante et altérer la vie quotidienne si un protocole de rééducation n’est pas instauré. On note :

  • un manque d’autonomie dans la vie quotidienne ;
  • une scolarité très difficile particulièrement dans un certain nombre de matières enseignées (géométrie du fait d’une manipulation inadaptée des instruments comme le compas, l’équerre… mais aussi les matières scientifiques, technologiques, sportives et artistiques) ;
  • une mauvaise organisation au quotidien ;
  • une lenteur persistante ;
  • une grande fatigue, du fait de la nécessité de compenser en permanence ses difficultés ;
  • une mauvaise estime de soi souvent renforcée par les réactions négatives de l’entourage ;
  • un isolement, repli sur soi ;
  • une dysgraphie (difficultés d’écriture) persistante à l’âge adulte, qui peut être compensée par un recours systématique à l’ordinateur.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Instagram Stéphane Plaza

La Dyspraxie : un trouble méconnu, un handicap invisible de la vie quotidienne, France Asso Santé, 2018

La rédaction vous recommande sur Amazon :