La sécheresse vaginale est due à la chute des hormones

Le taux d'hormones et la sécheresse vaginale sont intimement liés. En effet, les œstrogènes et la progestérone sont des hormones ovariennes qui permettent de faire fonctionner harmonieusement l'appareil génital féminin. Les hormones stimulent la production de liquide permettant de lubrifier le vagin. Quand cette lubrification est diminuée, peuvent survenir des irritations ou des inflammations. À certains moments de la vie des femmes, le taux d'hormones féminines varie, ce qui peut engendrer ces désagréments.

Comment faire pour lutter contre la sécheresse vaginale ?

Tout d'abord, il ne faut pas hésiter à parler de ce problème à son médecin ou à son gynécologue. La sécheresse vaginale peut déstabiliser la flore vaginale et engendrer plus d'inflammations. La sécheresse vaginale contribue à rendre très inconfortables les relations sexuelles. Certains traitements hormonaux peuvent être prescrits pendant quelque temps pour lutter contre cette sécheresse. L'acide hyaluronique est aussi un bon traitement pour venir à bout de ce problème. Pour calmer les douleurs ou les irritations provoquées par cette sécheresse, des crèmes cicatrisantes et apaisantes, par exemple à l'aloe vera, peuvent également être utilisées.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Vidéo : Mode d'emploi : les trucs anti-sécheresse vaginale

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.