Endométriose : un signe de cancer ?

Publié le 14 Septembre 2018 par La Rédaction Médisite
Lorsqu'une femme a un désir d'enfant et que la grossesse tarde à arriver, il est nécessaire de rechercher des symptômes d'endométriose ou de pathologie de l'endomètre, comme un cancer, qui empêcheraient la fécondation ou la nidation de l'embryon dans l'utérus.
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Pourquoi l'endométriose rend-elle la grossesse difficile ?

Le dépôt de cellules de l'endomètre sur d'autres organes tels que les ovaires ou les trompes va rendre très difficile la fécondation. En effet, l'endométriose crée une inflammation et des hémorragies locales qui provoquent des adhérences au niveau des trompes, les obstruent et empêchent ainsi l'ovule d'être fécondé par les spermatozoïdes. L'ovulation est parfois inexistante si les ovaires sont atteints. La grossesse n'est pas impossible chez les femmes atteintes d'endométriose, mais elle est difficile et fait partie des grossesses à risque.

Publicité
Publicité

Quel est le lien entre endométriose et cancer ?

L'endométriose correspond à la diffusion de cellules endométriales en dehors de l'utérus. Elle ressemble à un cancer, mais sans cellules malignes et sans risque de décès. Cependant, il a été montré que l'endométriose augmente le risque de voir survenir certains cancers comme le cancer du sein, le cancer de l'ovaire, le lymphome malin non hodgkinien ou certains types de tumeurs cérébrales. C'est pourquoi les femmes atteintes d'endométriose doivent être surveillées de près. Lorsqu'elles n'ont plus de désir de grossesse et que les symptômes sont sévères, l'hystérectomie protège des risques ultérieurs.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X