Douleurs du bas-ventre : quand consulter ?

Publié le 19 Novembre 2018 par La Rédaction Médisite
Les douleurs du bas-ventre et les douleurs pelviennes sont des symptômes fréquents chez de nombreuses femmes. Il peut s’agir de troubles passagers, en cas de règles douloureuses par exemple, ou de problèmes plus graves tels qu’une endométriose. Alors comment distinguer le mal de ventre qui doit nous amener à consulter ?
Publicité

6755872-inline-500x339.jpg© Istock

Mal de ventre : un symptôme fréquent

Le mal de ventre est un symptôme extrêmement fréquent dont les causes possibles sont innombrables. Il peut s’agir d’un intestin irrité, d’une constipation, des conséquences du stress, etc. Mais il faut différencier les douleurs abdominales des douleurs pelviennes qui concernent le bas-ventre et qui auront davantage une origine gynécologique ou urinaire que digestive (même si ce n’est pas le cas avec une appendicite, par exemple, qui donne des douleurs basses alors que son origine est le côlon). Ces dernières ont aussi des origines multiples qui peuvent être bénignes ou plus problématiques. Encore faut-il savoir les distinguer les unes des autres.

Publicité

Règles douloureuses et endométriose

Les règles douloureuses sont des symptômes dont beaucoup de femmes se plaignent. Ce n’est pas parce que ces douleurs sont répandues qu’elles sont normales. Il est donc préférable de consulter un médecin pour trouver des solutions et faire en sorte de les limiter le plus possible. Par ailleurs, se rendre chez un médecin ou un gynécologue permettra de s’assurer que les douleurs ne sont pas dues à un problème plus grave, et notamment une endométriose. Il peut être difficile de savoir soi-même si les douleurs sont liées aux cycles ou à une éventuelle endométriose, car elles auront tendance à survenir au même moment, en période de règles. C’est pourquoi, en cas de doute, il est systématiquement conseillé de consulter, car si elle n’est pas prise à temps, l’endométriose peut rendre stérile.

Publicité

Autres douleurs pelviennes

Outre les règles douloureuses et l’endométriose, les douleurs pelviennes peuvent être dues à d’autres pathologies qui peuvent elles aussi être extrêmement graves : les grossesses extra-utérines. Il s’agit d’une urgence car, dans ce cas, l’ovule fécondé n’est pas descendu dans l’utérus et il se développe dans la trompe de Fallope (d’où les importantes douleurs) avec un risque d’hémorragie. A noter que ces douleurs accompagnées de saignements surviennent en l’absence de règles. De même, une fausse couche entraîne des douleurs et des saignements. Dans le même ordre d’idées, les salpingites constituent une urgence car cette infection purulente peut avoir de graves conséquences telles qu’une péritonite et, à terme, une stérilité. Cette infection sera généralement identifiable aux symptômes annexes et notamment à la présence d’une fièvre qui peut être particulièrement élevée. Certaines douleurs du bas-ventre sont aussi liées à des troubles urinaires, en cas de colique néphrétique due à un calcul, par exemple. Mais il s’agit là aussi d’une urgence. Ainsi, en règle générale, il est toujours préférable de consulter en cas de douleur pelvienne violente et/ou inexpliquée.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X