Triglycérides élevés : un signe de maladies du foie ?

Publié le 11 Novembre 2018 par La Rédaction Médisite
Les triglycérides sont des acides gras circulant dans le sang. Une augmentation de leur taux ne signifie pas forcément une atteinte hépatique, mais si d'autres anomalies sont constatées, il est alors licite de rechercher une maladie du foie.
Publicité

6755256-inline-500x388.jpg© Istock

Quelles sont les principales causes de l'augmentation du taux de triglycérides ?

Les triglycérides peuvent avoir un taux élevé dans le sang en raison de plusieurs phénomènes. Il peut s'agir d'une hypertriglycéridémie primaire, qui apparaît très tôt et qui est due à une anomalie génétique héréditaire. En revanche, l'hypertriglycéridémie secondaire est souvent liée à de mauvaises habitudes alimentaires avec une consommation d'alcool, de sucres et de graisses en excès. Le surpoids, l'obésité et le diabète favorisent également l'hypertriglycéridémie. Le foie ne peut plus fonctionner normalement et les acides gras ne sont pas éliminés. Certains médicaments hépatotoxiques font aussi grimper le taux de triglycérides dans le sang.

Publicité
Publicité

Quelles sont les maladies du foie qui provoquent une augmentation du taux de triglycérides ?

Lorsque le foie ne fonctionne pas suffisamment, le taux de triglycérides augmente. Il s'agit d'une insuffisance hépatique. Elle peut être due à une stéatose hépatique (excès de graisse dans le foie) ou à une cirrhose d'origine alcoolique, médicamenteuse ou auto-immune. La cirrhose est malheureusement irréversible, quelle qu'en soit sa cause. L'augmentation du taux sanguin de triglycérides provoque des risques cardiovasculaires importants.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X