Transaminases élevées : les erreurs à éviter dans votre assiette
Publié le 01 Mars 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Validé par : Pr Pascal Crenn, hépato-gastro-entérologue et médecin nutritionniste

Erreur n°2 : trop de graisses animales

Transaminases élevées : les erreurs à éviter dans votre assiette© IstockAutres aliments dont il faut se méfier : ceux des fast-food et les viandes qui, consommés en trop grandes quantités, peuvent avoir un impact sur le taux de transaminases. Ces produits sont en effet riches en "mauvais" lipides, les acides gras saturés et les acides gras trans, qui vont être directement stockés dans les cellules hépatiques. Une récente étude néerlandaise a d’ailleurs démontré qu’un régime riche en protéines animales augmentait le risque de développer une stéatose.

Publicité
Publicité

Si le Pr Crenn confirme cette association, il tient toutefois à la nuancer : "Il faut vraiment un excès très important de graisses animales pour que cela s’associe à des troubles métaboliques et à une surcharge pondérale. Indirectement, les lipides peuvent en effet être une cause d’augmentation des transaminases, mais c’est nettement inférieur à la responsabilité des sucres rapides et du fructose."

La bonne attitude à adopter : ne pas négliger les lipides puisqu’ils doivent constituer 35 à 40% de nos apports énergétiques, mais simplement privilégier les bons, c’est-à-dire les aliments riches en acides gras insaturés comme l’huile d’olive, les oléagineux (noix, noisettes, amandes, etc.), l’avocat ou encore les poissons gras (maquereau, sardine, etc.). Au contraire, il convient de diminuer sa consommation de viandes grasses, de charcuterie, de plats préparés, de fromages, de beurre, de pâtisseries et de viennoiseries notamment. "L'autre point majeur est de prévenir au mieux la surcharge pondérale et d'avoir une activité physique adaptée", ajoute le Pr Crenn.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X