Fatigue : un symptôme de maladie du foie

Publié le 10 Septembre 2018 par La Rédaction Médisite
Une pathologie hépatique peut entraîner de nombreux symptômes. Ainsi, il n’est pas rare qu’en cas de maladie du foie, une fatigue soit retrouvée. De même, foie engorgé et mal de dos peuvent être liés dans la mesure où un foie gonflé entraîne des symptômes plus ou moins sévères.
Publicité

6753048-inline-500x333.jpg© Istock

Maladie du foie et fatigue

Bien que la fatigue soit un symptôme commun à de nombreuses pathologies, si elle s’associe à un manque d’appétit, on peut être amené à penser à un problème hépatique. En effet, les problèmes de foie peuvent se traduire par ce type de troubles et un manque d’énergie, car il est en partie chargé de la circulation du sang et de la répartition de l’énergie. Mais il faudra également prêter attention à d’autres symptômes pour pouvoir confirmer un trouble hépatique. On pourra par exemple retrouver une jaunisse, des selles anormalement claires, la présence d’une fièvre persistante, des démangeaisons, des saignements (ou des hématomes) fréquents.

Publicité
Publicité

Foie gonflé: symptômes

Si le foie est gonflé (suite à une consommation excessive d’alcool ou de paracétamol, par exemple), il peut être à l’origine de douleurs dorsales. En effet, le foie est un organe volumineux qui se situe dans la partie haute de l’abdomen, juste sous les côtes, mais qui peut occasionner un mal de dos s’il n’est pas mobile comme il le devrait, ce qui est le cas lorsqu’il est engorgé. Cet engorgement peut être dû à des difficultés à détoxiquer l’organisme, une des fonctions majeures du foie. De même, en cas de calculs biliaires, des douleurs dorsales peuvent être ressenties.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X