Pyélonéphrite : les symptômes de cette infection rénale

Publié le 05 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
La pyélonéphrite correspond à une infection du rein. Elle peut être à l'origine d'une fièvre très élevée. Il est important de la rechercher en cas de fièvre car elle peut être à l'origine de complications rénales sévères si elle n'est pas rapidement traitée.
Publicité

6748780-inline-500x333.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de la pyélonéphrite ?

La pyélonéphrite est une infection bactérienne touchant le rein. Elle fait souvent suite à une infection urinaire qui n'a pas été traitée. Les bactéries remontent alors le tractus urinaire et vont provoquer un abcès sur le rein. Les premiers symptômes sont une fièvre élevée, qui peut atteindre 40 degrés, des brûlures mictionnelles et des douleurs importantes dans la région lombaire, plus fréquemment unilatérales. Une fatigue intense accompagne ces signes. Parfois, du sang peut être présent dans les urines.

Publicité
Publicité

Comment diagnostiquer et traiter une pyélonéphrite ?

Lorsqu'une fièvre élevée accompagne des symptômes urinaires, il est urgent de faire pratiquer un examen cytobactériologique des urines (ECBU), à la recherche de la présence d'une bactérie dans les urines. Si les signes de pyélonéphrite sont évidents, on n'attendra pas le résultat de l'ECBU, qui peut prendre plusieurs jours, et un traitement antibiotique va être mis en route pour éviter les complications qui peuvent aller jusqu'à la septicémie ou l'insuffisance rénale. Le traitement sera adapté secondairement en fonction des résultats et de l'antibiogramme. La fièvre doit disparaître en 48 heures si les antibiotiques sont adaptés.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X