Dialyse : le citrate pourrait avoir causé le décès prématuré de centaines de patients

Une étude française relayée sur LeMonde.fr met en évidence un risque de décès augmenté de 40% pour les patients dialysés avec du citrate.

Publicité

Nouveau scandale à l'horizon dans le monde sanitaire ? Une étude relayée sur le site du Monde.fr révèle que des centaines de personnes dialysées sont peut-être décédées prématurément à cause d'un produit utilisé pour la dialyse : le citrate. Selon les auteurs, le risque de mortalité serait augmenté de 40% chez ces patients, en comparaison à d'autres traités avec de l'acétate ou de l'acide chlorhydrique. "Les centres qui ont utilisé le citrate ont une surmortalité, ceux qui ont utilisé le HCl ont une baisse de mortalité" a commenté le Dr Lucie Mercadal de l'Inserm qui a mené les recherches avec des néphrologues et des biostatisticiens français. Pour parvenir à ce constat, elle a analysé les données de 25 629 patients dialysés depuis au moins 3 mois avec les ventes de produits pour dialyses ou "dialysats" par centres. Elle a ensuite regardé la courbe des décès par établissement et par produit. Travaillant au sein du centre de dialyse de la Pitié-Salpêtrière à Paris, elle a décidé d'arrêter l'utilisation du citrate suite à ses observations. Un produit qui "devrait être retiré du marché au nom du principe de précaution". L'association Renaloo qui accompagne les patients atteints d'insuffisance rénale a prévenu l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et une réunion devrait être tenue le 5 décembre.

A quoi sert la dialyse ?

Publicité
Publicité

Le rôle du rein est de filtrer le sang du corps afin d’en éliminer les déchets toxiques dans les urines. Lorsque le bon fonctionnement d’un ou des deux reins est perturbé sur une longue période on parle d’insuffisance rénale. C’est une maladie chronique évolutive qui détruit les cellules des reins et qui progresse jusqu’à un stade terminal. À ce stade, seule la dialyse peut permettre de garder le patient atteint en vie jusqu’à une greffe de rein. La dialyse sert à remplacer l'un ou les deux reins défectueux. C’est un "traitement de suppléance" qui permet de filtrer le sang à l’aide d’une machine. Deux types de dialyse existent : l’hémodialyse et la dialyse péritonéale. L’hémodialyse également appelée "rein artificiel" consiste à filtrer le sang à travers une membrane artificielle. La dialyse péritonéale se déroule le plus souvent au domicile du patient et consiste à utiliser le péritoine (membrane qui enveloppe les organes abdominaux) comme filtre.

Parmi les symptômes évocateurs d'une insuffisance rénale : Il est donc essentiel de prêter attention au moindre symptôme qui peut évoquer une insuffisance rénale, à savoir : un besoin d'uriner répété, en particulier au cours de la nuit, une perte d'appétit, la sensation d’avoir un mauvais goût dans la bouche avec des nausées, des crampes nocturnes, un essoufflement, des démangeaisons ou encore des œdèmes au niveau des membres inférieurs, voire des paupières.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X