Les symptômes d’une mycose à l’ongle du gros orteil

Les champignons à l’origine d’une mycose des ongles du pied prolifèrent dans des lieux humides et chauds. Ainsi, les lieux publics tels que les piscines, saunas ou salles de sport sont favorables au développement de mycoses, de même que le port de chaussures trop serrées, la transpiration, mais aussi les déficiences immunitaires ou encore la vieillesse.

En cas de mycose, l’ongle du gros orteil prend une couleur jaunâtre, se décolle, épaissit fortement, dégage une odeur nauséabonde. Sous l’ongle, une poudre blanche se forme. La peau autour de l’ongle est rougie, gonflée et douloureuse.

Le traitement d’une mycose à l’ongle du pied

Après un prélèvement sur l’ongle et des résultats d’analyse confirmant le diagnostic de mycose au gros orteil, un traitement sera prescrit qui prend en considération le degré de l’infection.

Le traitement est généralement long, mais donne d’excellents résultats s’il est suivi scrupuleusement. Il s’agit en première intention d’un traitement local à base de vernis ou de crème antifongique à appliquer sur l’ongle du gros orteil pendant un à deux trimestres. Si cela ne suffit pas, un traitement par voie orale pourra être pris en complément.

Enfin, il peut s’avérer nécessaire de détruire l’ongle infecté, ce qui est obtenu en appliquant au quotidien une pâte sur l’ongle, pendant 15 jours à un mois.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.