Une école d'Angers touchée par une épidémie de teigne

Le Courrier de l'Ouest rapporte qu'une épidémie de teigne sévit dans une école d'Angers depuis déjà deux mois. 
Adobe Stock

Après une première vague au mois de juin, une épidémie de teigne sévit encore à l'école de La Blancheraie à Angers depuis deux mois, selon Le Courrier de l'Ouest."La teigne est une infection provoquée par des champignons qu’on appelle des dermatophytes. Les parasites commencent par attaquer la structure du cheveux, les phanères se meurent, entraînant ainsi un phénomène d’alopécie" nous a expliqué, Stéphane Giacobi, expert référents à la Clinique du cheveu. Maladie contagieuse, elle aurait touchée plus de 20% des personnes fréquentant l'établissement , les enseignants, comme les élèves, essentiellement au niveau du cou.

Il faudra 3 mois pour stopper l'épidémie

Selon nos confrères, les lésions dont sont victimes les patients seraient sans gravité et presque sans douleur, mais en revanche "très contagieuses". Selon Presse Ocean, la directrice aurait donné une première alerte après le cas d'un enseignant avec des plaques sur la peau. L'école avait été nettoyée pendant les vacances de Noël, mais il semble que cela n'ait pas été suffisant. Tous les parents sont invités à surveiller la moindre traces de rougeurs chez leur enfant, et les personnes déjà touchées ont subi des prélèvements et ont été soumises à un traitement antifongique pour une durée de 3 semaines à 1 mois. Toujours selon Presse Ocean, il faudrait plus de trois mois pour que l'épidémie soit complètement stoppée.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : La teigne de retour dans l'Ouest de la France

Source :