Puy-de-Dôme : une épidémie de gale oblige un lycée à fermer

Publié le 27 Septembre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Un lycée agricole dans le Puy-de-Dôme a été contraint de fermer ses portes à la suite de plusieurs cas de gale dans l’établissement, rapporte France 3 Auvergne, le 26 septembre 2018.

Des élèves du lycée agricole de Rochefort-Montagne dans le Puy-de-Dôme auraient été contaminés par la gale depuis la rentrée scolaire. Cet incident a provoqué ainsi la fermeture de l’établissement pendant 2 jours (27 au 28 septembre 2018).France 3 Auvergne rapporte, mercredi 26 septembre 2018 que "les 142 élèves, dont 85 internes, ont été invités à rester chez eux jusqu’à lundi dernier. Et à se rapprocher de leur médecin traitant". Marc Chile, directeur régional adjoint chargé de l’enseignement agricole à la DRAAF se veut rassurant mais adresse toute fois aux parents d’élèves une lettre leur montrant l’importance de consulter un médecin : "La configuration du lycée de petite taille, où les élèves sont en grande majorité internes, où les nouveaux cas de gale déclarés concernent tous les niveaux d'internat oblige à ce que tous les élèves consultent un médecin pour avoir le traitement contre la gale".

"Les solutions hydro alcooliques sont inefficaces contre la gale"

Les mesures de sécurité sanitaires ont été prises en tenant compte des préconisations de l’Agence Régionale de Santé (ARS) . "C’est mieux en terme de prévention pour éviter une contagion générale, qui a touché pour l’instant quelques élèves, et s’assurer que tous les lieux sont désinfectés", souligne Marc Chile le responsable de la DRAAF. Pour éviter la propagation de la gale aux autres membres de la famille ou à l’entourage, l’ARS Grand Est préconise dans un article du 11 juin 2018 de bien se "laver les mains avec du SAVON est essentiel pour éliminer le parasite sur la peau et ainsi limiter la contamination. Attention ! Les solutions hydro alcooliques sont inefficaces contre la gale". Une personne contaminée doit être isolée pendant 3 jours après le début du traitement. Il est aussi recommandé par l’Agence de porter des gants à usage unique si l’on manipule du linge de maison (literie, couvertures, oreillers etc.) au moment de la désinfection de l’environnement.

Mais comment peut-on attraper la gale ?

La gale est une affection très répandue causée par un parasite appelé le sarcopte de la gale. Cet acarien infeste les replis chauds et humides de la peau, tels que les aisselles, les fesses, et l'aine. On les retrouve à l'arrière des genoux, à l'intérieur des coudes et des poignets et entre les doigts. Il est rare que la gale se fixe au cuir chevelu ou la paume des mains, et la plante des pieds. "C'est un parasite qui n'est pas en lien avec l'état de propreté des gens. Il faut un contact cutané direct et prolongé avec la personne ou alors avec des tissus", détaille le Dr Sylvie Escard, conseillère technique de la délégation Puy-de-Dôme de l'ARS pour France 3 Auvergne. "C'est une enquête infectieuse", résume-t-elle. Et qui nécessite d'alerter les personnes concernées "jusqu'à 3 semaines avant l'apparition des symptômes". La période d'incubation peut durer de 4 à 6 semaines.

Vidéo : Un lycée obligé de fermer à cause d'une épidémie de gale dans le puy-de-dome

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X