Les gens atteints de psoriasis, plus à risque de mourir d’un cancer

Une nouvelle étude révèle que les personnes qui souffrent de psoriasis auraient aussi plus de risques de mourir d’un cancer. Cela pourrait s’expliquer par les traitements utilisés contre cette affection de la peau.

Vos problèmes de peau vous gâchent déjà la vie ? Apparemment, ils pourraient aussi augmenter vos risques de cancer… C’est en tout cas ce que suggère une étude britannique publiée dans la revue JAMA Dermatology ce mercredi 16 octobre.

Les chercheurs ont parcouru la littérature existante sur le lien entre ces deux pathologies. Ils ont conclu que les personnes atteintes de psoriasis ont 1,18 fois plus de chances de développer différents types de cancer (colorectal, du rein, du larynx, du foie, de l'œsophage, de la bouche, du pancréas, mais aussi lymphome ou mélanome). En outre, le risque de développer et de mourir d’un cancer est 1,22 fois plus élevé chez les patients souffrant de psoriasis sévère.

Le risque de cancer semble varier selon la gravité du psoriasis

Pour obtenir ces résultats, les scientifiques ont étudié les données de 58 études observationnelles. “Ces travaux sont significatifs, car ils rassemblent une importante documentation sur le lien entre le psoriasis et le cancer, et en donnent une image plus concise”, souligne Alex Trafford, co-auteur de l’étude et membre du département de pharmacie de la Manchester University, dans une interview accordée à Newsweek.

Cancer : symptômes, causes, traitement, taux de survie Cancer : symptômes, causes, traitement, taux de survie Le cancer est une maladie angoissante car il est à l’origine d’un grand nombre de décès chaque année en France. De plus en plus de cancers sont diagnostiqués tous les ans, mais le taux de guérison est aussi...

"À notre connaissance, il s'agit de la première méta-analyse à examiner comment le risque de cancer varie en fonction de la gravité du psoriasis, et à explorer l'incidence des facteurs liés au mode de vie, tels que le tabagisme et l'obésité", ajoute l’expert.

Ce sont les traitements du psoriasis qui pourraient accroître le risque de cancer

Selon les chercheurs, le lien entre le psoriasis et le risque de mourir d’un cancer pourrait s’expliquer par le traitement de cette affection de la peau. Maladie inflammatoire chronique, le psoriasis est généralement soigné à l’aide de crèmes, mais des approches comme le traitement par la lumière ultraviolette et les médicaments sont aussi utilisés.

Parmi les études analysées par l’équipe, celles qui prenaient en compte des facteurs liés au mode de vie (tabagisme, obésité…) montraient aussi un risque de cancer plus faible. “Cela nous donne des preuves suggérant que, comme pour les personnes sans psoriasis, adopter un mode de vie plus sain peut réduire le risque de cancer”, précise Alex Trafford.

En outre, il reconnaît que, comme chaque étude analysée avait été élaborée de manière différente, leurs résultats présentaient quelques disparités, ce qui limite, de fait, leurs travaux. Le manque d’informations dans les compte-rendus observés ne leur a pas non plus permis de calculer le nombre total de participants. “Des recherches complémentaires sont donc nécessaires avant de tirer des conclusions solides”.

Psoriasis : quels sont ses symptômes ?

Pour rappel, le psoriasis est une maladie auto-immune chronique, qui entraîne une croissance des cellules de l’épiderme plus rapide que la normale. Il se caractérise par l’apparition de plaques épaisses et rougeâtres, recouvertes d’une pellicule blanche (les squames), sur différentes parties du corps.

Le plus souvent, ces plaques apparaissent principalement au niveau des genoux et des coudes, mais aussi dans le bas du dos, sur les fesses, dans les plis (aine, sillon interfessier, sous les bras…), sur le cuir chevelu, ainsi que sur la plante des pieds et les paumes. Cette maladie touche environ 4 % de la population française.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.