Allergies cutanées : un microbiote altéré pourrait en être la cause

Publié le 26 Septembre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Selon une étude franco-américaine publiée lundi 24 septembre 2018 dans la revue scientifique américaine PNAS, un microbiote altéré serait une des causes possibles de l’apparition d’allergies cutanées.
1

© Adobe StockDeux biologistes du CNRS à Lyon ont étudié des souris au microbiote intestinal (ou flore intestinale) altéré qu'ils soupçonnaient de favoriser l'apparition d'allergies cutanées. Selon l’étude franco-américaine publiée le 24 septembre 2018 dans la revue PNAS, l’absence d’un gène MAVS, acteur central de la détection des virus par le système immunitaire serait la cause d’une réaction allergique exacerbée. "Ce qui nous a étonné dans cette étude, c'est l'action à distance du microbiote intestinal", dans ce cas sur la peau, explique à l'AFP Marie-Cécile Michallet, l'une des auteures de l'étude. Ce déséquilibre de la flore intestinale suggère qu’une restauration de l’écosystème fragile des intestins pourrait soigner ce type d’allergie. "Principalement, ces données indiquent que la manipulation du microbiote intestinal pourrait contribuer au développement de stratégies thérapeutiques pour le traitement des pathologies cutanées allergiques chez l'homme", rapporte l’étude.

1

Un déséquilibre alimentaire peut en être la cause

Une autre porte peut s’ouvrir sur le fait que différentes maladies pourraient être liées à une modification ou un déséquilibre digestif. Les médicaments ou l’alimentation peuvent modifier la flore intestinale. Par exemple, différents types d’aliments peuvent irriter l’intestin comme la charcuterie, la viande rouge qui contiennent beaucoup de fer (plus de 50g par jour est déconseillé) et peuvent augmenter le risque de cancer colorectal. Tous les aliments riches en sucres et en lipides (gâteaux, crèmes glacés etc.) peuvent provoquer des inflammations. Une alimentation trop déséquilibrée peut également être à l’origine de problèmes intestinaux.

Reconnaître une allergie de contact

Une allergie de contact (comme un eczéma ou de l'urticaire, par exemple) est assez caractéristique et démarre à l'endroit du contact avec l'allergène responsable (une substance, un tissu, un liquide ou autre). L'allergie peut également s'étendre sur d'autres zones au fur et à mesure. Vous ressentez alors une démangeaison assez désagréable, avec des plaques rouges qui peuvent être prurigineuses, une sensation de brûlure, puis une peau qui s'épaissit et qui peut devenir grisâtre ou brune sous l'effet du grattage, après quelques jours.

Vidéo : Les allergies

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X