Eczéma chronique des mains : de fortes répercussions sur la vie des patients

Publié le 29 Mai 2019 à 17h39 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
Si l’eczéma chronique des mains n’est pas dangereux, il altère profondément la qualité de vie des patients, tant physiquement que psychologiquement. Des gestes simples, comme se laver ou s’habiller, deviennent très compliqués.

Maladie de peau la plus fréquente après l’acnée, l’eczéma toucherait plus de 2,5 millions de personnes en France, selon l’Association Française de l’Eczéma. Un chiffre qui a triplé durant les trente dernières années. Bien qu’elle ne mette pas la vie en danger, cette pathologie chronique a tout de même des conséquences sérieuses sur la vie des patients.

Des difficultés à accomplir des tâches simples, comme se laver ou s’habiller

Une récente enquête, menée sur 280 adultes, s’est penchée plus particulièrement sur l’eczéma chronique des mains (EMC), et ses répercussions sur la qualité de vie. Pas moins de 85 % des personnes interrogées déclarent rencontrer des difficultés à accomplir les gestes de vie courante, comme cuisiner (83 %), se laver (85 %), assurer l’entretien de son logement (87 %), conduire (70 %) ou tout simplement s’habiller (67 %).

Plus encore, cette pathologie impacterait négativement la vie sociale et la sexualité des sujets. 92 % d’entre eux se disent gênés par le regard des autres sur leurs mains, qu’ils préfèrent cacher dans 86 % des cas. Une majorité d’entre eux vont même jusqu’à éprouver un sentiment de honte. L’aspect altéré de leurs membres supérieurs a aussi des répercussions sur la sexualité de 69 % des patients.

Du côté de la vie professionnelle, les résultats ne sont guère plus joyeux. Au-delà des difficultés de concentration qu’il engendre pour 79 % des déclarants, l’eczéma chronique des mains peut aussi perturber la vie professionnelle (83 %) et dans certains cas, contraindre les patients à se reconvertir (38 %).

Une application gratuite pour mieux vivre sa maladie

L’Association Française de l’Eczéma et les dermatologues de Reso Eczéma ont donc lancé une application mobile gratuite, pour aider les patients à mieux supporter la maladie. Intitulée “Mieux vivre avec un Eczéma chronique des mains”, cette application permet de mieux connaître cette pathologie, de suivre l’évolution de sa rémission, de vérifier l’efficacité des traitements ou encore de bénéficier des conseils de patients et médecins pour gérer l’EMC au quotidien.

L’association organise également la 5ème Journée Nationale de l’Eczéma, ce samedi 1er juin à Paris. Une matinée de conférences à la Cité Internationale Universitaire sera suivie d’ateliers gratuits : maquillage correcteur, nutrition, danse contact parent-enfant et méditation en pleine conscience. Cette journée sera l’occasion de faire le point sur les nouveaux traitements, d’examiner le lien entre eczéma et pollution, mais aussi de sensibiliser le grand public à une maladie encore victime de nombreux préjugés.

Eczéma chronique des mains : quels sont les symptômes ?

Car non, l’eczéma n’est pas contagieux ni lié à un manque d’hygiène. La dermite des mains se caractérise par une peau sèche, poreuse, et lors des poussées, par des plaques rouges, des vésicules, des croûtes ou des oedèmes, accompagnés de fortes démangeaisons.

Ses causes sont assez variées, mais l’une des principales est le contact avec des produits irritants ou allergisants. Celui-ci peut aussi être lié à une sécheresse de la peau - on parle de dermatite atopique, ou encore apparaître lors de période de stress ou après exposition au soleil. D’autres facteurs, comme le froid ou l’excès de chaleur, les détergents ménagers, les frottements ou les lavages multiples peuvent exacerber l’eczéma.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : L'eczéma