Sommaire

Se masturber prévient le cancer de la prostate

Se masturber prévient le cancer de la prostate© Adobe Stock

L'hypothèse a été lancée par des chercheurs australiens : des substances responsables du cancer de la prostate pourraient se développer à l’intérieur de la glande si l’homme n’éjacule pas régulièrement. Désormais, la littérature abonde en ce sens. Selon une étude publiée en 2017 dans la revue European Urology, les hommes qui éjaculent au moins 21 fois par mois réduisent de 33 % leur risque de développer un cancer de la prostate, par rapport à ceux qui n'éjaculent que 4 à 7 fois par mois.

Sources

Les habitudes alimentaires sont associées au risque de cancer de la prostate dans une étude cas-témoin basée sur la population à Montréal, Canada, Nutrients, 27 juin 2020

Les cancers de la prostate : points clés, Institut National du Cancer

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.