Sommaire

La viande est mauvaise pour la prostate !

La viande est mauvaise pour la prostate !© Istock

En plus des plats préparés, certaines pratiques alimentaires peuvent être à risque pour la prostate. "La consommation excessive de certains produits peut jouer un rôle dans l’apparition de la maladie", explique le Dr Pfeifer, urologue.

Une étude américaine a montré que les hommes qui consommaient plus de viande rouge et de charcuterie avaient deux fois plus de risques de cancer de la prostate que ceux qui en consommaient moins.

Cancer : pourquoi faut-il limiter la viande ?

La viande rouge constitue également un facteur de risque pour le cancer du côlon et du rectum. En 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé la consommation de viandes rouges comme probablement cancérogène (Groupe 2a). Les viandes définies comme "viandes rouges" dans les études épidémiologiques correspondent à l’ensemble des viandes de boucherie (hors volaille) : bœuf, porc, veau, agneau, mouton et autres types (cheval, chèvre).

"Plusieurs mécanismes peuvent expliquer l’augmentation du risque de cancer colorectal associée à la consommation de viandes, indique l’Institut National du Cancer. Production de composés N-nitrosés cancérogènes ; production de radicaux libres et de cytokines pro-inflammatoires liés à un excès de fer héminique ; production d’amines hétérocycliques (AHC) ou d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), liée à la cuisson à forte température".

Il est recommandé de limiter la consommation de viandes rouges à moins de 500 g par semaine (1 steak pèse entre 100 et 150 g). Privilégiez la volaille et alternez avec le poisson.

Charcuterie : l'effet cancérogène serait dû au nitrites

L'effet cancérogène de la charcuterie serait dû aux nitrites et aux nitrates (précédemment cités). Ces composés sont présents dans le saucisson, mais aussi dans la plupart des charcuteries industrielles comme le jambon blanc, cru, le bacon, le lard ou encore le foie gras.

Sources

Les habitudes alimentaires sont associées au risque de cancer de la prostate dans une étude cas-témoin basée sur la population à Montréal, Canada, Nutrients, 27 juin 2020

Les cancers de la prostate : points clés, Institut National du Cancer

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.