Prostate et troubles de l'érection : quels liens ?

Ce n'est pas l'adénome de la prostate en lui-même qui provoque une dysfonction érectile mais plutôt les perturbations psychologiques qu'il est susceptible d'entraîner. En effet, les troubles urinaires constituent l'un des principaux symptômes de cette hypertrophie. La perte de confiance en soi, l'impression de perdre de sa virilité et la dégradation de la qualité de vie qu'ils occasionnent peuvent avoir un impact direct sur l'état psychologique du patient et, plus largement, sur sa sexualité. S'il devait y avoir un trouble sexuel engendré par l'adénome, il concernerait davantage l'éjaculation.

Prostate et troubles de l'érection : quels traitements ?

De nombreux hommes n'osent pas parler de leurs troubles de l'érection. Pourtant, l'impuissance n'est pas une fatalité et bénéficie aujourd'hui d'une prise en charge multiple. Pour cela, il est nécessaire d'en déterminer la cause préalablement. Ainsi, les dysfonctions érectiles d'origine psychologique peuvent faire l'objet d'une psychothérapie ou d'une sexothérapie. Lorsque qu'il existe une étiologie mécanique, d'autres alternatives peuvent être préconisées : médicaments facilitateurs de l’érection, injections intra-caverneuses, pose d'implants péniens, pompe à vide…

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.