En réponse à Laurence Cottet, venue présenter son nouvel ouvrage intitulé "Non, j’ai arrêté" dans l'émission "Salut les Terriens" sur Canal +, Christophe Dechavanne a évoqué la mort de son père. "J’ai été touché par quelqu’un de très très proche qui est mort très jeune : mon père, qui est mort de l’alcoolisme à 54 balais. Il est mort de ça, donc je connais ça, très bien". Puis il a insisté : "C’est une maladie, une véritable maladie. C’est pour ça qu’il ne faut pas se moquer des gens."

"Les alcooliques sont dans le déni le plus total"

Rempli d’émotion, Christophe Dechavanne s’est adressé à Laurence Cottet avec un grand respect car elle fait partie des rescapés de cette terrible dépendance. Lorsqu’elle témoigne des solutions pour se libérer de cette obsession, l’animateur était admiratif. "Normalement, les alcooliques sont dans le déni le plus total donc c'est très bien d'avoir un témoignage comme le vôtre" a-t-il expliqué.

Lire aussi

C’est la première fois que l’animateur se confiait publiquement sur cette blessure du passé.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.