Cette fake news se propageait déjà en 2020. En effet, depuis plusieurs années, une publication Facebook dévoile “une astuce santé” qui assure pouvoir sauver une personne d’un accident cardiovasculaire cérébral (AVC). Néanmoins, outre le fait que cette méthode est fausse, elle est également dangereuse pour la santé.

Une rumeur fausse et dangereuse qui se propage à grande vitesse

“Voici comment sauver une personne rapidement qui vient de succomber à un AVC”, écrit l’auteur de la publication. Depuis sa mise en ligne le 10 juin 2017, ce post est devenu viral puisqu’il est largement relayé par plusieurs pages et comptes Facebook. On y voit une image d’un doigt piqué à l’aiguille avec une goutte de sang. Par ailleurs, les photos sont accompagnées d’un long texte qui détaille la procédure à suivre.

En effet, il s’agirait d’une technique provenant de la médecine chinoise. “Il faudrait d'abord piquer les sommets de l’ensemble des 10 doigts”, écrit l’auteur du message. “Lorsque les dix doigts commenceront à saigner, il faut attendre quelques minutes et vous verrez que la victime sera de retour à la vie comme si elle avait été ressuscitée !” Alors que cette fake news se propageait plus particulièrement dans les pays d’Afrique, comme le Kenya, le Ghana ou le Nigéria, l’AFP avait démenti l’information dans un article en 2020. D’autre part, elle avait déjà été contredite par le New York Times dès 2006, après avoir circulé dans des chaînes de courriels viraux.

Accident cardiovasculaire cérébral : une méthode qui pourrait aggraver la situation

Mais alors que des milliers de personnes risquent de prendre au sérieux ce dangereux conseil, les médecins sont catégoriques : “La douleur causée par le fait de blesser l’une des parties les plus sensibles du corps pourrait augmenter la pression artérielle des patients et aggraver l’AVC”, mettait en garde le professeur Dilraj Singh Sokhi, chef du service de neurologie à l’hôpital Aga Khan de Nairobi, interrogé en 2020 par l’AFP. D’ailleurs, il existe de graves risques d’infection pour le patient dans les cas où une aiguille utilisée ne serait pas stérile.

AVC : quels sont les signes à reconnaître ?

Chaque année, environ 150 000 personnes sont victimes d’un accident cardiovasculaire cérébral. Plus de 110 000 d’entre elles sont hospitalisées et 30 000 en décèdent. Par ailleurs, cet accident représente la troisième cause de mortalité chez l’homme et la première chez la femme. “On compte plus de 25 % de décès dans les trois mois qui suivent un AVC”, affirme le docteur Alexandre Croquelois à Medisite.

Pour rappel, un accident cardiovasculaire cérébral est une urgence médicale. Il est donc primordial d’en reconnaître les symptômes. “Ils apparaissent en fonction de la zone touchée”, rappelle le neurologue Alexandre Croquelois à Medisite. “Certaines personnes vont donc présenter des troubles du langage sans forcément penser tout de suite à un AVC, car elles ne ressentent aucune faiblesse musculaire d'un côté. Le diagnostic devient alors compliqué.”

Cependant, certains signes doivent vous alerter :

  • Une faiblesse musculaire, ou une paralysie d’un ou de plusieurs membres ou du visage, généralement d’un seul côté du corps. On parle d’hémiplégie.
  • Une perte de sensibilité ou l’engourdissement d’un ou de plusieurs membres ou d’une partie du visage.
  • Des troubles du champ visuel, de la vue, la perte de la vision d’un œil ou de la moitié du champ visuel pour chaque œil (hémianopsie) ou une vue double (diplopie).
  • Le trouble du langage, déviation de la bouche.
  • Des difficultés à s’exprimer. Soit parce qu’il est difficile pour la personne d’articuler ou de trouver ses mots, soit en raison d’une utilisation des mots incompréhensibles ou une difficulté à comprendre ce que l’on entend.
  • Des troubles de l’équilibre ou de la coordination des membres.
  • Des troubles de la vigilance pouvant aller jusqu’au coma.
  • Un mal de tête brutal et inhabituel.

Si vous faites face à l’un de ces cas de figure, contactez immédiatement le 15 pour prendre en charge la victime.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://fr.news.yahoo.com/piquer-doigts-aiguille-ne-sauve-161201179.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.