8 boissons qui peuvent vous mettre en danger
Publié le 30 Novembre 2017 par
Validé par : Dr Richard Haddad, Médecin généraliste

L’alcool : 7 risques de cancers

© Adobe StockDes risques de démence : "Des études parues dans le Bristish Medical Journal ont montré que plus la consommation d'alcool était élevée, plus le risque de survenue d'une démence était possible. Seule une consommation ZERO garantissait l’absence d’atteinte du cerveau aux tests psychologiques. De plus, l’IRM a montré une atteinte de l’hippocampe, qui est la zone du cerveau dédiée à la mémoire. Plus la consommation d’alcool était importante et plus la surface de l’hippocampe se rétrécissait. Ces nouvelles études montrent l’effet toxique et dangereux de l’alcool sur le cerveau dès les premiers millilitres."

Des risques de surpoids : Sur Medisite, le Dr Béatrice de Reynal spécialisé en nutrition rappelle que "l’alcool provoque une hypoglycémie réactionnelle qui induit une consommation excessive de calories, induisant un surpoids et des risques de maladies cardiovasculaires, une vasodilatation (augmentation du volume des vaisseaux sanguins), et une perte en eau préjudiciable pour l'organisme."

Publicité
Publicité

Des risques de cancers : Lors du Congrès de l'Asco dédié à la recherche sur le cancer, aux Etats-Unis, un rapport a montré la responsabilité de l'alcool dans le développement de 7 cancers :

- cancer de la bouche

- cancer de la gorge

- cancer de l'œsophage

- cancer du côlon

- cancer du rectum

- cancer du foie

- cancer du sein

Selon ce rapport, les femmes qui boivent même un verre de bière ou de vin par jour, avec une teneur en alcool plus faible que la majorité des alcools, seraient 5 fois plus susceptibles de développer un cancer du sein et 9% plus susceptibles de développer un cancer. Le cancer du foie est souvent causé par une cirrhose, qui elle, est généralement provoquée par une consommation d'alcool.

Un alcool plutôt qu'un autre ? L'alcool influerait sur le développement du cancer. Néanmoins, certains consommés avec modération pourrait avoir des effets positifs sur l'organisme : "Le vin est bon pour la santé grâce aux polyphénols qu’il contient. Les vins rouges contiennent entre 1500 et 7000 mg de polyphénols. Les vins blancs et les rosés totaux entre 150 à 600 mg pour. Le vin serait utile et efficace sur la mémoire, le poids, l’ossification, la tonicité de la peau, la pilosité, les dents, le sommeil, les défenses immunitaires, la qualité de nos artères et l’état de notre cœur." explique le Dr Haddad. Tout en précisant que "pour prévenir les maladies cardiovasculaires, l'alcool se situe encore bien loin derrière une alimentation saine, l’adjonction de prébiotiques et d’aliments riches en polyphénol, la pratique d'activité physique et la cessation du tabagisme."

La consommation idéale : pas plus de deux verres de vin par jour, selon le Dr Richard Haddad.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X