8 boissons qui peuvent vous mettre en danger
Publié le 30 Novembre 2017 par
Validé par : Dr Richard Haddad, Médecin généraliste

Thé : des risques pour la prostate

© Adobe StockDes dangers pour la prostate : Selon une étude menée à l’Université de Glasgow en Ecosse, boire trop de thé pourrait doubler le risque de cancer de la prostate. Les scientifiques ont demandé à 6016 patients âgés de 21 à 75 ans de remplir un questionnaire sur leurs habitudes de consommation d’alcool, de cigarettes et de thé. Résultat, 6,4 % des sondés ont développé un cancer de la prostate au cours des 37 dernières années. Parmi eux, les chercheurs ont constaté que ceux buvant plus de 7 tasses de thé par jour doublaient leur risque de développer ce cancer, en comparaison à ceux qui n'en buvaient pas ou moins de 4 tasses par jour.

Publicité
Publicité

Des risques d'anémie : "Devant une fatigue, une baisse de tension, des maux de tête, une pâleur ou une perte d’appétit, il nous faut rechercher une anémie et si elle existe, il faut recharger en fer, par des conseils alimentaires ou la prescription de fer, explique le Dr Richard Haddad. Nous savons que le tanin contenu dans le thé empêche l’absorption du fer qui existe sous 2 formes : animale dit héminique (viandes et dérivés, poissons et crustacés) et végétale dit non–héminique, plus importante en quantité mais moins bien assimilable (comme les céréales, les légumineuses, certains fruits secs, le tofu)."

La consommation idéale : "Sachant que le tanin empêche l’absorption du fer, il ne faut jamais consommer de thé aux repas" conseille le médecin. De plus "pour les amateurs de thés, choisir toujours des aliments contenant de la vitamine C qui à l’inverse du thé aide à la pénétration du fer dans l’organisme. Ce fer qui, rappelons-le, logé sur l’hémoglobine, est indispensable au transport de l’oxygène dans l’organisme." précise le docteur.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X