Sommaire

Garou a failli mourir dans un accident de voiture

Garou a failli mourir dans un accident de voitureQuand on prend la route en étant fatigué. Garou était l'invité de Nikos Aliagas dans l’émission radio Sortez du cadre sur Europe 1, le 9 octobre 2015. L’occasion pour lui de revenir sur un moment traumatisant qui a marqué sa jeunesse, un accident de voiture qui aurait pu lui coûter la vie.

Somnolence au volant : Alors âgé de 28 ans, le 17 mai 2001, Garou rentre de soirée, au petit matin, au volant d’une puissante voiture, une Ferrari 348 Spider fraîchement acheté deux jours avant. Après avoir passé une soirée entouré de ses amis pour fêter la fin de sa tournée, le chanteur est seul sur l’autoroute et épuisé. Il commence à s'endormir et s’encastre dans la glissière de sécurité de droite. Par chance, il arrive à s’extirper du bolide avant qu’il ne prenne feu. La somnolence au volant est la première cause d'accidents sur autoroute.

"Voir la vie d’une autre façon" : Un souvenir traumatisant pour Garou. Il raconte : "C’est une expérience de vie que je n’ai pas vraiment envie de revivre… mais c’est une embûche qui m’a fait voir la vie d’une autre façon" explique-t-il en relativisant. Il ajoute : "Se réveiller en train de tourner sur l’autoroute et penser mourir, c’est… Je pensais être catapulté, mais comme la Ferrari était très basse, j’ai été gardé par le parapet. Je me suis éjecté de la voiture, elle était déjà en feu". Il finit par déclarer : "Je pensais vraiment mourir".

Pascal obispo : blessé par balle lors d’un concert

Pascal obispo : blessé par balle lors d’un concertQuand on passe à quelques centimètres de la mort. Le 28 juillet 1997, Pascal Obispo donne un concert en plein air dans la ville corse d’Ajaccio.

Les agresseurs "n’aimaient pas Pascal Obispo" : Alors que le spectacle bat son plein, un bruit sourd se met à retentir. Il s’agit d’un coup de feu tiré depuis une carabine à petit plomb et à lunette, rapporte le journal Libération. Pascal Obispo et son guitariste se retrouvent blessés, mais par chance ce n’est que superficiel. L’enquête révèlera que ce soir-là, les agresseurs étaient au nombre de trois, âgés de 20,19 et 17 ans. Originaire du Nord de la France et de Paris, les jeunes hommes ont avancé un argument pour le moins étonnant. Ils auraient commis ce geste parce qu'ils "n'aimaient pas Pascal Obispo".

Un incident désormais oublié : Malgré le traumatisme, Pascal Obispo est depuis revenu en Corse, même s’il lui a fallu du temps. "J'ai renoué avec la Corse grâce à mon ami Jean-Marc Pettinato. Je suis venu, il y a un mois, en Haute-Corse et je reviens encore aujourd'hui dans le Sud, c'est bien un signe. Il n'est pas improbable que je programme un concert prochainement. En tout cas j'y réfléchis" explique-t-il lors d’une interview accordée à Corse Matin en 2009.

12 ans sans revenir sur l’île de Beauté : Le chanteur profite de cette interview avec Corse Matin pour délivrer quelques anecdotes : "Vous savez, finalement de mon concert de 1997, qui avait bien commencé, je garde surtout à l'esprit cette jeune femme magnifique au premier rang... (il rit) Et puis je me souviens aussi de ce camion de pompiers dans lequel on devait m'évacuer et qui ne voulait pas démarrer" explique le chanteur. Il ajoute : "Aujourd'hui si je peux en plaisanter, c'est que je suis passé à autre chose. Et puis je n'ai jamais fait l'amalgame. C'est juste que depuis 12 ans les avions étaient toujours complets (rires) !" dit-il ironiquement.

Jean Luc Reichmann :"Je me suis fait faucher alors que j'étais sur mon deux roues"

Jean Luc Reichmann :"Je me suis fait faucher alors que j'étais sur mon deux roues"Quand la notion de risque est multipliée en moto. Le 2 mars 2015, Jean Luc Reichmann était l’invité de l’émission L’histoire continue, sur France 2. Il est revenu sur le lourd accident de moto dont il a été victime lorsqu'il avait 24 ans.

Un vol plané sur une quarantaine de mètres : "Je me suis fait faucher alors que j'étais sur mon deux roues" a-t-il expliqué à Sophie Davant. L’animateur a fait un vol plané sur un trajet de 39,75 mètres avant de retomber violemment sur le sol. L’accident lui aura causé un total de 18 fractures, rapporte le site PurePeople.

Une expérience douloureuse : "C'était une épreuve très compliquée à passer" explique Jean Luc Reichmann sur le plateau de l’émission. Il ajoute : "Physique, d'abord, parce que je suis resté immobilisé pendant pas mal de temps. J'étais bien amoché. Ça a complètement changé ma façon de voir la vie. J'ai commencé dans les radios libres, c'est à cette époque, en 1984, que je me suis fait faucher. Le fait d'avoir fait du handball, et du karaté à haut niveau quand j'étais jeune, ça m'a forgé un mental".

Une vision différente de la vie : "Quand on a failli perdre la vie, on se dit : profitons, relativisons !" déclare l’animateur. "C'est ça qui crée en moi cette espèce d'excitation, d'émulation, ce plaisir, limite cette jouissance. Après un accident comme le mien, on est obligé d'être à l'écoute de son corps. Donc c'est mon corps qui me guide. Il n'y a rien de plus beau que de se laisser aller et de se dire : 'Je suis vivant'. Ce n'est pas grave si dessous on est en kit. Peu importe. L'essentiel c'est que je sois vivant" a-t-il conclu. Une belle preuve de relativisme.

Etienne Daho : "5 heures sur le billard et pas loin de passer de l'autre côté"

Etienne Daho : "5 heures sur le billard et pas loin de passer de l'autre côté"Quand une opération tourne mal. Le 22 août 2013, Etienne Daho publiait un message concernant sa santé sur sa page Facebook. Suivi par plus de 98 000 personnes, le chanteur a tenu à raconter ses mésaventures à sa communauté, suite à une opération de l’appendicite.

Une péritonite compliquée : Après avoir attendu avec impatience le mois d’août pour se relaxer en prenant quinze jours de repos, Etienne Daho explique : "Ayant eu quelques légères alertes de crises d'appendicite depuis quelques mois, je décidais de la faire enlever pour ne pas risquer de gêner la sortie de l'album et la tournée". Il ajoute : "Cette bénigne opération s'est malheureusement transformée en péritonite compliquée, 5 heures sur le billard et pas loin de passer de l'autre côté. Effrayant."

Pour rappel, on parle de péritonite pour qualifier une inflammation du péritoine, la membrane qui tapisse la cavité abdominale et l’ensemble des viscères. L’intervention chirurgicale représente la seule alternative thérapeutique possible en cas de péritonite aiguë.

Un album reporté à plus tard : Le message se poursuit : "Trois semaines de soins intensifs plus tard, je suis assigné à une stricte convalescence de deux mois, ce qui oblige Polydor à retarder la sortie de l'album au 18 novembre" ajoute le chanteur. "Merci pour vos bonnes pensées qui me donnent les forces nécessaires pour revenir au plus vite sur scène", a-t-il fini par conclure en s'adressant à ses fans.

Herbert Léonard : une infection pulmonaire foudroyante, inconscient pendant 32 jours

Herbert Léonard : une infection pulmonaire foudroyante, inconscient pendant 32 joursQuand la vie ne tient qu’à un fil. Herbert Léonard a sombré dans le coma durant l’été 2017, après une infec­tion pulmo­naire foudroyante. Le chanteur est resté inconscient pendant 32 jours.

Le chanteur a failli mourir deux fois pendant son coma : Herbert Léonard a raconté au micro de Marc-Olivier Fogiel sur RTL : "Ma femme et les méde­cins m'ont dit que pendant ces 32 jours ils avaient failli me perdre deux fois, mais ils m'ont rattrapé, ils sont formi­­dables. Je suis passé à côté de la mort…" a-t-il expliqué. Pour rappel, une infection pulmonaire désigne une pathologie dans laquelle les poumons ont été infectés par une bactérie ou un virus (le plus souvent) ou, plus exceptionnellement, par des parasites (champignons). Le chanteur a également précisé quelques détails concernant son état de santé : "J'ai perdu 11 kilos. Donc il y a plus du tout de muscles. Je ne pouvais plus marcher (...) Maintenant, je remarche, mais je n'ai pas encore assez de muscles pour être à 100%. Je pense que je ne serai jamais plus à 100%" a-t-il ajouté.

Un retour médiatique : En convalescence depuis de longues semaines, le chanteur est réapparu pour la première fois publiquement le 27 mars 2018 en assistant à l'avant-première du film Les dents, pipi et au lit d’Emmanuel Gillibert avec Arnaud Ducret.

Lorànt Deutsch : "Je suis miraculeusement debout"

Lorànt Deutsch : "Je suis miraculeusement debout"Quand on ne voit pas venir le drame. Dans la nuit du 24 au 25 novembre 2013, Lorànt Deutsch et sa femme sont victimes d'un grave accident de scooter à Paris.

Les côtes, la clavicule et les poumons touchés : "J'aime tellement les rues de Paris que je les ai embrassées d'un peu trop près" déclarait Lorànt Deutsch en plaisantant au micro de RTL en décembre 2014, quelques jours après le drame. L'acteur et écrivain évoque son accident : "Il pleuvait, je ne voyais pas grand chose, et c'était un chemin que je connaissais par cœur. C'est généralement dans ces cas-là qu'arrive ce que vous n'attendiez pas", précise-t-il. "J'ai percuté les 'petites banquettes' entre les bus et les voies de circulation et je ne l'ai pas vu venir. Ma femme, qui était derrière, a vu que j'allais manger cette "petite banquette", donc elle s'est préparée à l'accident et, heureusement, elle n'a rien eu. Mais moi je n'ai rien vu venir, je me suis retrouvé sur le sol et surtout, j'ai pris mon guidon dans le ventre et c'est lui qui a occasionné les plus lourdes plaies et ça m'a fracassé les côtes, la clavicule et le poumon" explique-t-il.

Plus de peur que de mal : Immédiatement pris en charge par les secours, Lorànt Deutsch passe deux jours à l’hôpital où on le perfuse avec de la morphine pour atténuer ses douleurs. "Là je suis miraculeusement debout, je me sens déjà bien, je trépigne, je compte les heures avant de pouvoir sortir de chez moi."

Jean-Luc Lahaye : "Nous sommes partis à droite sur un terre-plein, avant de taper le rail"

Jean-Luc Lahaye : "Nous sommes partis à droite sur un terre-plein, avant de taper le rail"Quand on pense que notre heure à sonné. En décembre 2013, Jean-Luc Lahaye est victime d’un grave accident de voiture.

Une pensée pour un acteur décédé sur la route : Jean-Luc Lahaye est sur le point de se rendre à Mons en Belgique, à bord d’un véhicule, alors qu’il heurte la glissière de sécurité sur l’autoroute et fait plusieurs tonneaux. Il est transporté à l’hôpital de Tournai, en Belgique où on lui diagnostique quelques côtes cassées et des phalanges déplacées. Dans une interview accordée à Gala, il raconte ce moment de peur extrême : "J'étais installé sur la banquette arrière, les jambes allongées. Une roue s'est brisée et j'ai senti la voiture s'effondrer" explique-t-il avant d’ajouter : "J'ai déjà eu des accrochages, mais là, c'était du sérieux, j'ai frôlé la mort". Sur le moment, le chanteur s’imagine le pire et pense à un célèbre acteur américain décédé récemment suite à un accident de la route, il déclare : "Nous sommes partis à droite sur un terre-plein, avant de taper le rail. Là j'ai pensé à Paul Walker".

Le chanteur, star des années 80, a eu beaucoup de chance cette nuit là.

Valérie Damidot : claustrophobe depuis un crash d’avion

Valérie Damidot : claustrophobe depuis un crash d’avionQuand un accident marque une personne à vie. Alors qu’elle n’a que 17 ans, Valérie Damidot est victime d’un crash d’avion en Thaïlande. Traumatisée par l’évènement, l’animatrice est depuis devenue claustrophobe.

Un accident qui laisse des traces : "Il y a vingt-cinq ans, je me suis écrasée alors que j'étais à bord d'un petit avion. Il n'y a pas eu de mort. Depuis, j'ai du mal à rester enfermée dans un endroit, je suis devenue claustrophobe" explique Valérie Damidot au magazine Closer. Elle ajoute : "J'ai essayé de reprendre l'avion mais je fais des crises d'angoisse. Je suis un boulet pour les passagers." Même si un accident ne cause pas forcément des lésions ou des blessures physiques, il peut laisser des traces psychologiques et créer un véritable traumatisme.

Comment guérir sa claustrophobie ? La claustrophobie, qui peut se définir comme la peur irraisonnée des espaces clos ou très restreints, fait certainement partie des phobies les plus courantes. En général, les psychothérapies comportementales et cognitives donnent de bons résultats sur les phobies, claustrophobie comprise. Elles aident le patient à apprivoiser sa peur de l'enfermement en le confrontant progressivement à ses craintes.

Sébastien Cauet a failli y passer lors d'une explosion de bâteau

Sébastien Cauet a failli y passer lors d'une explosion de bâteauQuand les vacances tournent mal. Durant ses vacances à Miami en août 2010, Sébastien Cauet a vu son bateau de location explosé sous ses yeux.

Une erreur technique : Le 27 juillet 2010, l’animateur radio loue un bateau pour profiter du soleil de Miami avec sa famille. Sébastien Cauet explique les faits au Parisien: "Le gars de la compagnie n'a pas mis l'essence au bon endroit, et tout a coulé dans le moteur. C'est allé très vite. Un membre de ma famille était à l'eau, les pieds brûlés, et les enfants pleuraient". Il n’a pas fallu longtemps pour que le bateau explose en pleine station service. L’animateur a le réflexe immédiat d’évacuer ses deux garçons de 8 et 11 ans ainsi que sa femme. La famille s’en sort indemne mais deux de ses proches souffrent de blessures légères et nécessitent une hospitalisation, rapporte le Parisien.

Une bonne étoile : Sébastien Cauet a, par la suite, porter plainte contre la société de location de bateaux et contre l'employé ayant commis l’erreur. L’animateur continue d’expliquer au Parisien : "Le bateau était plein d'essence, ça aurait pu être une catastrophe" Il ajoute : "J'ai vraiment cru y passer, mais bizarrement, comme je pensais à gérer les enfants, la famille et bien contrôler que tout le monde était à l'abri, je n'ai réalisé qu'après. Une fois que tout le monde était dans les hôpitaux et que je me suis retrouvé sur le quai... J'ai une bonne étoile, ce n'était pas mon heure." Pour lui, "c’est un sale souvenir".

Sharon Stone victime d'un anévrisme cérébral : "Mes chances de survie étaient faibles"

Sharon Stone victime d'un anévrisme cérébral : "Mes chances de survie étaient faibles"En décembre 2014, Sharon Stone est revenue sur l'anévrisme cérébral dont elle a souffert en 2001, dans une interview accordée au magazine Hollywood Reporter.

Une vision différente de la vieillesse : "En 2001, j'ai eu une hémor­ra­gie massive du cerveau. Alors je connais l'al­ter­na­tive pour ne pas vieillir. Mon cerveau a saigné durant neuf jours. J'ai passé deux ans à réapprendre à marcher et à parler" déclare amèrement Sharon Stone au journal. Elle ajoute : "Après cet accident, je suis rentrée chez moi, et je n'ai rien pu lire pendant deux ans. J'étais en soins inten­sifs durant neuf jours et mes chances de survie étaient très faibles" explique-t-elle. Cette expérience à permis à l’actrice d’accepter le fait de vieillir, elle déclare : "Je n'ai donc pas besoin que quelqu'un me fasse sentir mal à propos du fait que je vieillis. Vieillir n'est pas quelque chose de négatif. J'ai choisi de vieillir. En fait, mon but est de vieillir".

Jamel Debbouze happé par un train : "J'ai pris ma douleur à crédit"

Jamel Debbouze happé par un train : "J'ai pris ma douleur à crédit"En janvier 1990, le jeune Jamel Debbouze se fait happer par un train à Trappes et perd l’usage de son bras droit. L’humoriste revient sur cet accident auprès du Parisien.

Une annonce douloureuse : "J'ai eu la chance extraordinaire de ne pas m'en rendre compte" explique Jamel Debbouze. Le plus dur a été d’apprendre qu’il ne pourrait plus se servir de sa main. "Quand le médecin est venu et m'a appris que je ne pourrais plus bouger le bras, il avait des stylos dans sa poche. Je lui ai demandé de m'en prêter un et je me suis immédiatement mis à écrire de la main gauche. Sans réfléchir, j'ai pris ma douleur à crédit".

Il y a toujours pire que soi : L’humoriste entame une rééducation qui durera près de deux ans. "J'ai vu des gens qui ne pouvaient s'exprimer qu'avec leurs paupières. Là, je me suis senti très bien, très en forme. J'étais heureux de vivre, je n'étais plus handicapé", témoigne-t-il. Avoir recours à une prothèse ne fait visiblement pas partie des plans de Jamel Debbouze : "Pour ça, il faut être amputé, alors retirer mon bras... non merci !" finit-il par conclure.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Vidéo : Vidéo : à quoi ressemblent les stars sans les retouches photos !