Angine à streptocoque : symptômes, complications, traitements

Certifié par nos experts médicaux MedisiteL'angine streptococcique est la plus fréquente des infections bactériennes causant des maux de gorge. Comment se manifeste-t-elle ? Comment la soigner ? Réponses du Dr Diane Lazard, chirurgien ORL.
Sommaire

Qu’est-ce qu’une angine à streptocoque ?

Nous sommes couramment au contact des bactéries à streptocoque, de nombreuses espèces vivant dans notre organisme, sans que cela ait un quelconque impact sur notre santé. Mais certains types de germes provoquent des infections diverses, dont la fameuse angine à streptocoque. Celle-ci touche les amygdales, organes lymphatiques responsables de la protection de l’organisme. Le plus souvent, cette inflammation est due aux bactéries appartenant aux streptocoques du groupe A (les SGA).

A lire aussi :

Les autres angines se développent à partir des streptocoques issus des groupes C, G et E. Parmi les infections bactériennes causant des maux de gorge, l'angine streptococcique est la plus fréquente.

Photo : photographie au microscope de bactéries Streptococcus pyogenes

Photo : photographie au microscope de bactéries Streptococcus pyogenes© Creative Commons

Crédits : Centers for Disease Control and Prevention - CC - Licence : domaine public

Angine streptocoque : qui sont les personnes les plus à risque ?

Si la saison hivernale, avec la prolifération des virus, est particulièrement propice à ce type d’infections, l'angine streptocoque peut néanmoins se déclarer toute l’année. Les enfants sont davantage touchés. Entre 5 et 15 ans, ils sont particulièrement vulnérables.

L'angine streptocoque est responsable de 20 à 30 % des maux de gorge chez les très jeunes patients. Chez les adultes, ce chiffre oscille entre 5 et 15 %.

Quels sont les symptômes de l’angine à streptocoque ?

Les symptômes de l’angine streptococcique surviennent brutalement. Outre un mal de gorge au niveau du pharynx, parfois très intense, le patient présente :

  • des amygdales rouges vives (angine rouge) ou recouvertes de points blancs (érythémato-pultacée) ;
  • Des céphalées ;
  • Une asthénie ;
  • Une odynophagie (douleur à la déglutition) ;
  • Une adénopathie cervicale (ganglions du cou gonflés et douloureux).

La fièvre accompagne généralement ces symptômes. Certains malades peuvent avoir des frissons, des nausées et vomissements (surtout les enfants) et plus rarement un écoulement nasal. L’absence de toux est souvent le signe d’une infection à streptocoque. Par ailleurs, un streptocoque n’affecte généralement pas le larynx. Ainsi, un enrouement est davantage le signe d’une angine virale.

Comment attrape-t-on une angine à streptocoque ?

Les angines streptococciques sont très contagieuses. Elles se transmettent via les sécrétions nasales et buccales, qui se propagent lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue. Le contact rapproché ou main à main avec une personne déjà contaminée constitue également un facteur de risque.

Quelles sont les complications de l’angine streptococcique ?

L’une des complications bien connue de l’angine bactérienne est le développement d’un abcès purulent que l’on appelle phlegmon péri-amygdalien. Plus communément, et notamment chez les enfants, le streptocoque peut se propager dans l’oreille moyenne et les trompes d’Eustache, engendrant ainsi une otite.

En outre, l’angine bactérienne streptococcique peut être responsable de complications plus sévères si elle n’est pas traitée. Si tel est le cas, les germes peuvent se diffuser dans le corps et affecter le fonctionnement de divers organes et déboucher sur un rhumatisme articulaire aigu (RAA). Cette maladie se manifeste par une fièvre rhumatismale aiguë. La bactérie passe à travers le tissu lymphatique des ganglions (qui protègent notre système immunitaire). Le SGA peut alors atteindre différentes parties et tissus du corps humain comme les poumons, la peau, les valves cardiaques et la circulation sanguine. Mal éliminée, cette bactérie peut aussi affecter :

  • les fonctions rénales (glomérulonéphrite) ;
  • les articulations (arthrite) ;
  • le cerveau (méningite).

Si le RAA a disparu depuis une quarantaine d’années dans les pays industrialisés, les toxines produites par les bactéries à streptocoque du groupe A favorise son apparition. Autre complication rare pouvant apparaître : la fièvre scarlatine, pathologie qui s’accompagne d'une éruption cutanée.

Comment soigner une angine à streptocoque A ?

Les examens en cas d’angine

Lors d’une angine à SGA, des petites taches rougeâtres que l’on appelle pétéchies, peuvent être observées au niveau du palais. Mais ce n’est pas toujours le cas. Les signes cliniques ne permettant pas de distinguer une rhinopharyngite d’une angine virale, ou encore bactérienne. Le médecin doit déterminer l’origine de l’affection avec le test de détection rapide (TDR). En cinq minutes seulement, le résultat permet d’identifier un streptocoque A, nécessitant un traitement antibiotique.

Le médecin peut aussi effectuer un prélèvement bactériologique de la gorge pour une analyse en laboratoire. Enfin, la carte de score de McIsaac, un système d’estimation, qui consiste à évaluer la douleur et les symptômes sur un score de 0 à 5, peut aider à déceler une angine streptococcique. Un score de 4 ou de 5 sur 5 (fièvre, pus sur les amygdales, ganglions du cou enflés, âge inférieur à 15 ans et absence de toux), indique une angine à streptocoque.

Le traitement de l’angine à streptocoque

En cas de résultat positif au TDR, le médecin prescrit généralement des antibiotiques issus de la classe des pénicillines si le patient n’affiche pas d’antécédent allergique.

Pendant combien de temps faut-il prendre les antibiotiques ?

Réponse du Dr Diane Lazard, chirurgien ORL :

"Ils sont prescrits pour une durée de 5 jours.Un traitement antibiotique précoce permet d’éviter la propagation rapide de l’infection à streptocoque et sa dissémination par voie sanguine vers d’autres organes. Au bout de 24 heures d’antibiothérapie, la personne infectée ne peut plus transmettre la bactérie".

Attention : il est essentiel de continuer son traitement jusqu’au bout, même si les symptômes sont moins présents, voire disparaissent. Cela évitera le risque de rechute, mais surtout le développement d’une résistance aux antibiotiques.

Sachez qu’en l’absence de traitement, des complications peuvent survenir durant les semaines suivant l’infection au SGA. En présence de douleurs articulaires, abdominales, au niveau de la poitrine… il faut consulter son médecin dans les plus brefs délais.

Comment prévenir l’angine à streptocoque ?

Les bactéries étant le plus souvent transmises dans les lieux confinés (ou collectivités pour les enfants), il est fortement conseiller d’éviter de les fréquenter en période d’épidémie. De plus, se laver les mains à fréquence régulière est un geste préventif contre toutes les infections de l’hiver.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.