Mal de dos : la stimulation des ganglions rachidiens nouvelle technique efficace

Publié le 18 Octobre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Pourquoi Docteur a relayé le 15 octobre 2018, une étude américaine expliquant qu’un nouveau traitement pour le mal de dos avait été testé avec succès et serait plus efficace que ceux actuellement disponibles.
Publicité

© Adobe StockUne étude menée aux Etats-Unis a permis d’élaborer un traitement novateur en ce qui concerne le mal de dos. Certaines personnes affectées par ces douleurs de façon chroniques sont parfois résistantes aux traitements aujourd’hui disponibles. Cependant, d’après les chercheurs, "un traitement par la stimulation des ganglions rachidiens (DRG), qui court-circuite la douleur, permettrait de soulager de manière significative et durable les patients". A noter que les ganglions rachidiens sont situés sur les racines nerveuses assurant la sensibilité et la douleur. Egalement à proximité immédiate de la moelle épinière, et donc dans la colonne vertébrale, ce traitement resterait selon l'étude une bonne alternative aux stimulations de la moelle épinière plus douloureuse et aux médicaments.

Publicité

Un soulagement durable significatif

Le professeur Robert J. McCarthy, directeur de l’étude et se collègues se félicitent car grâce à leur test "les patients qui ont été stimulés par DRG ont ressenti une nette baisse de la douleur, même un an après, ce qui est remarquable". Des nombreux traitements avaient été essayés durant l’étude, passant par la chirurgie au niveau de la moelle épinière, mais aucun n’avaient obtenu de tels résultats. Le soulagement durable de la douleur était significatif et "pour la plupart, la stimulation DRG a vraiment amélioré leur qualité de vie", poursuivent-ils. Il faut savoir que cette nouvelle technique permet d’interrompre la douleur entre la zone endolorie et le cerveau. Pourquoi docteur explique plus précisément que "les impulsions remplacent la douleur par une autre sensation plus tolérable, comme des picotements ou un engourdissement. Avec la stimulation de la moelle épinière, les impulsions électroniques sont envoyées le long de la colonne vertébrale, mais ne ciblent pas la source de douleur spécifique comme peut le faire la stimulation DRG". Résultats très révélateurs car "sur 67 personnes souffrant de maux de dos chroniques, la plupart des participants situaient leur douleur à 8 sur une échelle de 1 à 10. Après l’implantation, le score médian de la douleur ressentie est tombé à 5 sur la même échelle, soit une diminution de 33%", conclut l’étude.

Publicité

"Mal de dos? Le bon traitement, c'est le mouvement"

Voici, le leitmotiv d’une campagne de l'Assurance maladie qui vise à aider les Français à mieux soulager et prévenir ce problème. Le mal de dos peut avoir d'importantes répercussions sur la qualité de vie des patients, surtout quand il devient chronique. Mal connu des Français, 24% d'entre-eux estiment que la lombalgie est un problème grave et 68% pensent à tort que le meilleur remède est le repos. L'Assurance maladie explique que : "Seul le mouvement entretient la tonicité musculaire, la force ligamentaire et permet de lutter contre la lombalgie et sa chronicisation." En clair, la meilleure façon de guérir est de maintenir une activité physique. La campagne incite donc la population à faire de la marche rapide, du vélo, de préferer l'escalier à l'ascenseur ou de pratiquer la natation pour prévenir et soulager les maux de dos. L'organisme estime que 4 personnes sur 5 souffriront de ce problème au cours de leur vie. C'est également le deuxième motif de consultation chez le médecin généraliste et une sur 5 entraîne un arrêt de travail, ce qui représente un vrai problème de santé publique.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X