Douleur lombaire : les indications des infiltrations

L'infiltration lombaire correspond à une injection locale de médicament anti-inflammatoire pour soulager la douleur lors d'une lombalgie ou d'une hernie discale. Ses indications et ses contre-indications sont précises et elle ne doit pas être renouvelée plus de 3 fois.

Publicité

6241715-inline-500x333.jpg© Istock

Quand proposer une infiltration lombaire ?

L'infiltration lombaire est proposée face à une lombalgie persistante, une sciatique ou cruralgie par hernie discale, après que les traitements médicamenteux classiques ont été correctement utilisés. L'infiltration est indiquée lorsque les anti-inflammatoires habituels et les antalgiques ne sont pas efficaces et que l'on n'a pas d'indication à la chirurgie. Elle consiste à injecter des corticoïdes directement dans l'articulation pour soulager l'inflammation au niveau de l'articulation intervertébrale.

Publicité
Publicité

Comment se passe une infiltration lombaire ?

Lors d'une infiltration lombaire, le médecin prescrit le produit à injecter qu'il faut apporter le jour où le geste est prévu. L'infiltration ne doit pas avoir lieu si une infection, même en cours de traitement, est présente ou si le patient est sous anticoagulants. Une légère anesthésie locale est pratiquée, puis le produit est injecté directement dans l'articulation, la plupart du temps sous radioguidage. Une période de repos de 24 à 48 heures doit être observée après une infiltration lombaire. L'efficacité apparaît après cette période de repos et dure quelques semaines. On peut répéter l'infiltration au maximum 3 fois.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X