Hernie discale lombaire : quand opère-t-on ?


L'opération est nécessaire lorsque la hernie comprime les racines nerveuses au point de paralyser les muscles de la jambe ou des sphincters, ou lorsque la douleur est telle que même la morphine ne la contrôle plus. Malgré l'opération, des douleurs persistent la plupart du temps. Les opérations en urgence restent par ailleurs très rares.

Comment se déroule l'opération de la hernie discale lombaire ?


Sous anesthésie générale, le chirurgien libère la place en incisant le ligament jaune qui passe devant le canal vertébral. Au niveau de la racine nerveuse comprimée, la hernie discale sera résorbée et le disque intervertébral parfois cureté. La cicatrice n'est alors que de quelques centimètres. En outre, une technique endoscopique existe également. Une micro-incision est, dans ce cas, pratiquée pour laisser le passage à un tube qui guidera caméra et instruments chirurgicaux. Cependant, lorsque le canal vertébral est trop étroit, il est impossible de pratiquer une telle technique. Lorsque la hernie est très petite, une chauffe du disque au laser est parfois effectuée, mais peu de cas sont éligibles à cette intervention.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.