Quels médicaments prendre en cas de hernie discale lombaire ?

Pour soulager la douleur provoquée par la hernie discale lombaire, on propose dans un premier temps des antalgiques simples de type paracétamol. Lorsque ceux-ci sont insuffisants, on y associe de l'ibuprofène ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui permettent de diminuer l'inflammation provoquée par la saillie discale. Parfois, ces médicaments ne soulagent que partiellement, et on propose alors des antalgiques de paliers plus élevés, pouvant aller jusqu'à des dérivés morphiniques.

Quelles sont les alternatives aux traitements médicamenteux ?

Les traitements médicamenteux peuvent ne pas suffire à eux seuls à soulager la douleur du dos. On conseille d'y associer des soins de kinésithérapie et de rééducation lombaire. On peut également proposer une infiltration avec des corticoïdes, qui permet un soulagement durable. Lorsque la hernie discale est volumineuse et résistante au traitement médicamenteux, qu'elle entraîne des troubles neurologiques ou une paralysie des membres inférieurs, la chirurgie peut s'avérer nécessaire et curatrice. Elle consiste à pratiquer l'ablation du disque intervertébral qui comprime le nerf. La rééducation qui suit dure plusieurs semaines.

Notre produit est en soldes jusqu’à ce soir avec le code SOLDES30. Profitez-en !