Sommaire

Douleur à la poitrine : les causes digestives et osseuses

Les douleurs à la poitrine peuvent aussi être provoquées par des problèmes plus ou moins sévères affectant l’œsophage, l’estomac, le pancréas ou le foie. Par ailleurs, des problèmes osseux peuvent expliquer ces douleurs. Ce sera par exemple le cas avec une fracture de côte, une névralgie intercostale ou une atteinte du sternum.

Que faire en cas de douleur de poitrine ?

Lorsqu’une douleur thoracique apparaît brutalement, vous devez cesser vos activités et rester calme. Appelez le 15 et consultez votre médecin. Pour soulager la douleur, vous pouvez prendre du paracétamol, de l’aspirine ou un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Le traitement dépendra de la cause à l’origine de la douleur thoracique.

En cas d'angine de poitrine, le traitement à long terme consiste en une prise en charge pluridisciplinaire. Des médicaments qui dilatent les artères coronaires comme des bêta-bloquants ou des inhibiteurs calciques sont prescrits au patient. La chirurgie s'avère nécessaire s'il est à risque élevé d'attaque cardiaque. Par ailleurs, une alimentation équilibrée ainsi que la pratique d'une activité physique sont préconisées. La kinésithérapie est également utile pour la réadaptation cardiaque du patient.

En cas d'embolie pulmonaire, le traitement consiste en des injections d'héparine puis en la prise d'antivitamines K ou d'anticoagulants. S'il s'agit d'une embolie pulmonaire grave, une thrombolyse (injection d'un médicament pour dissoudre le caillot) ou une embolectomie (chirurgie visant à retirer le caillot) s'avère nécessaire.

Sources

"Le traitement de l'angine de poitrine". Ameli.fr. 16 août 2018.

"Embolie pulmonaire". Ameli.fr. 27 juin 2018.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.