Coliques néphrétiques : 8 solutions pour soulager la douleur

Il ne faut surtout pas boire

Les patients qui souffrent de coliques néphrétiques croient souvent, à tort, qu'il faut boire. C'est faux ! Boire beaucoup d'eauest uniquement utile pour éviter la cristallisation d'un nouveau calcul et éviter une récidive.Pour prévenir les coliques néphrétiques et la formation de calculs rénaux, il faut également boire beaucoup d’eau. Mais, lorsque la pathologie s’est déjà développée et que le calcul'il est encore bloqué, il ne faut rien boire. L'eau augmente la masse urinaire qui, pour s'évacuer, passe par l'endroit bloqué c'est-à-dire les voies urinaires. Cela augmente l'intensité et la fréquence de la douleur.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X