Nez qui coule : 6 causes auxquelles on ne pense pas

Publié le 17 Janvier 2017 par Florence Massin, journaliste santé
Votre nez ne cesse de couler, même quand il ne fait pas froid ? En dehors des rhumes et autres infections virales, d’autres causes peuvent entraîner ces écoulements. Explications avec le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin ORL.
Publicité

La présence d’un kyste ou d’un polype

© IstockPourquoi ça coule : des sinusites à répétition peuvent être déclenchées par la présence de polypes*.

Publicité
Publicité

Et aussi : "Un kyste placé au niveau de la racine d’une dent de la mâchoire supérieure, une prémolaire surtout, peut donner un abcès de l’apex dentaire. Le sinus et la fosse nasale servant de déversoir à l’infection dentaire. Cela peut déclencher une inflammation des sinus, avec des sinusites fréquentes d’un seul côté et une sensation de lourdeur dans la mâchoire.", explique le Dr Dervaux.

Que faire : consultez votre médecin traitant si les symptômes persistent.

* un polype de Killian, une grosseur bénigne qui obstrue complètement une seule fosse nasale, ou une polypose qui se caractérise par plusieurs polypes qui se développent dans les sinus.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X