Lombalgie : un premier symptôme d'arthrose lombaire

Les lombalgies ou douleurs au dos peuvent être dues à une hernie discale lombaire ou à une sciatique mais elles peuvent être également le premier signe de l’arthrose lombaire appelée aussi lombarthrose. Mais quel est le lien entre lombalgie et arthrose ?

Publicité
Publicité

5135535-inline-500x333.jpg© Istock

Les lombalgies chroniques : le premier symptôme de l’arthrose

L’arthrose lombaire correspond à une usure du cartilage de la colonne vertébrale. Cette usure peut être prématurée si l’ensemble de la colonne est soumis régulièrement à des chocs ou à des traumatismes. En effet, les lombalgies se manifestent quand le rachis subit une contrainte. Si ces contraintes deviennent répétitives alors le cartilage s’use beaucoup plus rapidement entraînant de l'arthrose. Parfois, l’arthrose lombaire peut être associée à une hernie discale (saillie douloureuse d’un disque vertébral) ou à une sciatique (compression du nerf sciatique).

Publicité

Arthrose lombaire : que faire ?

Il n’existe pas de traitement curatif de l’arthrose qui est une maladie dégénérative. Néanmoins, certains traitements peuvent permettre de diminuer les symptômes et empêcher une évolution trop rapide. Le repos est essentiel dans un premier temps mais la reprise d’une activité physique douce et régulière est importante. L’arthrose lombaire engendre des douleurs et des raideurs au niveau de l’articulation : la mobilisation des muscles est essentielle pour garder une mobilité. La prise de médicaments antalgiques ou d’anti-inflammatoires peut diminuer les douleurs. Lorsque les antalgiques ne suffisent pas à soulager la douleur, une opération chirurgicale peut dans certains cas soulager les symptômes.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés