Douleur au poignet : un signe d'arthrose

La douleur au poignet peut avoir diverses origines : fracture, entorse, tendinite, syndrome du canal carpien, mais aussi plus rarement, arthrose. Quels sont les symptômes de cette dernière ? Comment la soigner ?

Publicité
Publicité

5135566-inline-500x333.jpg© Istock

La douleur au poignet

Lorsque le cartilage qui entoure les os du poignet s’use, la personne ressent une douleur progressive, une moindre mobilité du poignet et parfois une perte de force lors de la préhension. Dans pareil cas, on parle d’arthrose du poignet. Elle peut être la conséquence d’un choc qui a entraîné une usure rapide des cartilages ou l’expression d’une dégénérescence spontanée de ces derniers.

Publicité

Diagnostic et soin d’une arthrose au poignet

Outre l’examen clinique et le questionnement du patient, le spécialiste pourra s’appuyer si nécessaire sur des radios et une échographie, ainsi que sur un bilan sanguin. Une fois le diagnostic confirmé, il s’orientera dans un premier temps vers la prescription d’anti-inflammatoires, voire de cortisone, et le port d’une orthèse pour immobiliser le poignet. Ceci pourra être suivi de soins de kinésithérapie pour renforcer la musculation du poignet et donc son maintien. En cas de persistance ou d’aggravation des maux, des infiltrations ou une intervention chirurgicale pourront être envisagées. Le but de l’opération : diminuer la douleur tout en maintenant au maximum la mobilité du poignet. Sachez que la douleur au poignet, signe d’arthrose, n’est plus une fatalité. Désormais, des solutions adaptées à chaque cas existent.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X