Douleur à l'épaule : comment reconnaître un kyste ?

On craint parfois, en cas de douleur à l’épaule et au bras droit, un cancer. Mais il y a une nette différence entre un kyste à l’épaule et un cancer.

Publicité

6187205-inline-500x333.jpg© Istock

Kyste: diagnostic et traitement

Un kyste est une tumeur bénigne qui, dans la grande majorité des cas, contient une substance liquide. Il est repérable au toucher. L’épaule est une zone où peut siéger un kyste synovial qui trouve par exemple son origine dans un rhumatisme inflammatoire chronique ou bien encore dans la rupture de la coiffe des rotateurs. Ce type de kyste de l’épaule est une tuméfaction asymptomatique. Parfois, ce kyste articulaire peut devenir très volumineux. Une aspiration du liquide et parfois une intervention chirurgicale permettent d’éliminer le kyste.

Publicité
Publicité

Lipome sous-cutané de l’épaule

Une boule perceptible à la palpation n’est pas toujours un kyste. Il peut aussi s’agir d’un lipome superficiel. Formée de masse graisseuse normale, cette tumeur bénigne forme un nodule à consistance molle dont les contours sont bien délimités. Sur cette zone, la peau a un aspect tout à fait normal. Rarement, le lipome peut être dur et douloureux et de nature cancéreuse. Au moindre doute, que ce soit pour un kyste ou un lipome, mieux vaut consulter son médecin.

Épaule douloureuse et cancer

Il est toujours préférable de recueillir l’avis de son médecin lorsque l’on perçoit un nodule au toucher, localisé au niveau de l’épaule ou de la nuque, d’autant plus lorsqu’il s’accompagne de douleurs plus ou moins violentes. Il peut en effet s’agir d’un cancer osseux. L’échographie, complétée si besoin par une imagerie par résonance magnétique (IRM), est indispensable pour établir un diagnostic. Enfin, un cancer du poumon peut entraîner des douleurs qui irradient dans l’épaule et le bras.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X