Craquement des articulations : un symptôme de l'arthrite ?

Publié le 16 Novembre 2018 par La Rédaction Médisite
Le fait d’avoir les articulations qui craquent n’est pas un symptôme qui doit particulièrement alerter. En effet, le craquement des articulations n’est pas nécessairement synonyme d’arthrose ou d’arthrite. Néanmoins, lorsqu'il est associé à d’autres signes cliniques, il convient d’y accorder un peu d’attention.
Publicité

6755871-inline-500x333.jpg© Istock

Causes possibles des craquements des articulations

Les facteurs susceptibles de favoriser les craquements des articulations sont, d’une part, l’obésité qui met les articulations porteuses (hanches, genoux, chevilles) à rude épreuve, d’autre part certaines activités traumatisantes. Mais le craquement des articulations peut aussi avoir de très nombreuses autres origines. Le vieillissement constitue une cause majeure de craquement des articulations, car plus on vieillit, plus l’os devient fragile et le cartilage perd de sa densité. Par ailleurs, les calcifications dont peuvent être victimes les articulations (on parle de souris articulaires) expliquent dans certains cas les craquements des articulations en raison du jeu articulaire qu’elles favorisent. Les luxations et subluxations (souvent consécutives à un traumatisme) sont aussi à l’origine de certains craquements articulaires, car l’articulation n’a plus un bon alignement. Le cas particulier du claquement de la mâchoire s’explique par une subluxation du ménisque de cette articulation temporo-mandibulaire (ATM). De plus, certains craquements sont dus à une hyperlaxité ligamentaire. En effet, lorsque les ligaments ne maintiennent pas suffisamment les articulations, leurs déplacements peuvent plus facilement occasionner des craquements. Il faut toutefois distinguer les craquements pathologiques des simples craquements que l’on peut produire soi-même lorsqu’on fait craquer ses doigts, par exemple. Il s’agit dans ce cas de l’éclatement de petites bulles de gaz qui s’échappent de l’articulation et qui sont sans conséquence.

Publicité
Publicité

Arthrite et craquement des articulations

L’arthrite peut se manifester sous diverses formes qui ont toutes un impact sur les articulations. Cette inflammation est donc susceptible d’expliquer un craquement des articulations (on parle aussi de crépitations). Néanmoins, en cas d’arthrite, ce symptôme n’est pas isolé. Il s’accompagnera de douleurs inflammatoires (qui peuvent survenir même la nuit, donc), de raideur (blocage de l'articulation) et/ou d'un œdème. Ces symptômes sont beaucoup plus handicapants que le craquement, d’autant que certaines arthrites telles que la polyarthrite rhumatoïde entraînent également une très importante fatigue qui handicape énormément les personnes touchées.

Arthrose et craquement des articulations

C’est en vieillissant que l’arthrose peut faire son apparition (elle débute souvent chez les personnes ayant entre 40 et 60 ans). Elle est bien souvent responsable d’une usure prématurée du cartilage (en raison d’une mauvaise répartition des pressions exercées sur les articulations), ce qui peut expliquer certains craquements articulaires. Dans ce cas, un traitement ostéopathique peut être judicieux car, en réalignant les articulations, les douleurs et les craquements auront de grandes chances de disparaître.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X