Rétinopathie hypertensive, un risque de cécité

La rétinopathie hypertensive est une complication rare de l’hypertension artérielle. Comme la rétinopathie diabétique, elle peut conduire à la cécité. Elle est très dangereuse, car elle ne se manifeste par aucun symptôme particulier, jusqu’à l’apparition des premiers troubles tels qu’une diplopie (vision double). Une amaurose, perte totale de la vue, apparaît et peut s’étendre aux deux yeux.

Le fond d’œil permet d’évaluer la gravité de la lésion

Le diagnostic est confirmé, et l’étendue de l’atteinte est établie au cours d’un fond d’œil. La présence d’hémorragies rétiniennes, de liquide (exsudats), de nodules ou d’un œdème papillaire permet à l’ophtalmologiste de déterminer le stade de la maladie (stade 1 à 3 ou 1 à 4 selon les classifications). Une angiographie est parfois indiquée pour étudier la vascularisation de l’œil.

Traitement de la rétinopathie hypertensive

Si la maladie est prise en charge suffisamment tôt, il est possible de récupérer la vue sans séquelles. En cas de rétinopathie hypertensive, c’est la cause qui doit être traitée, autrement dit l’hypertension. Le médecin prescrit au patient des médicaments hypertenseurs. La rétinopathie régresse généralement lorsque la tension est régulée.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.