Sommaire

Faire un gargarisme à l'eau salée

Faire un gargarisme à l'eau salée© IstockSelon une étude américaine en 2005, se gargariser à l'eau tiède salée réduit de 40% les risques de contracter une infection respiratoire au cours de l'hiver et cela permet également de bien les soigner si besoin.

Pourquoi ? La présence d'un virus entraîne une rétention d'eau dans la gorge, provoquant des gonflements et de fortes douleurs à la déglutition. Le sel agit en asséchant les muqueuses enflammées. Ce qui facilite le passage du sang et stimule les anticorps.

Comment ? Mélangez ½ cuillère à café de sel (gros sel de mer) dans 20cl d'eau tiède. Gargarisez-vous puis recrachez. Répétez 3 fois/jour juste après les repas jusqu'à amélioration. Vous pouvez ajouter un jus de citron entier*.

Quand consulter ? Après 48h de traitement sans évolution favorable.

* qui a un rôle anti-infectieux. Voir paragraphe 4.

Sources

- Remerciements au Dr Jean-Loup Dervaux, médecin ORL, auteur de 'Rhumes, otites, bronchites... C'est terminé!', éditions Dangles.


- Etude sur le gargarisme à l'eau salée publiée dans 'The American Journal of Preventive Medicine', 2005. Cette étude a porté sur près de 400 personnes.


- 'Les 100 réflexes aromathérapie' de Danièle Festy, éditions Leduc.S

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.