Toux irritative: les principales causes

Dans la majorité des cas, la toux irritative survient dans un contexte infectieux et guérit spontanément en quelques jours. De nombreuses atteintes virales, telles que la rhinite, la laryngite ou la bronchite, sont susceptibles d’occasionner ce type de signe clinique. Mais il arrive que la toux sèche s’installe dans une certaine forme de chronicité. On retrouve parfois une toux irritative en cas d’asthme, de cancer bronchique, de coqueluche, d’insuffisance cardiaque ou encore de reflux gastro-œsophagien. Il est donc impératif de consulter son médecin traitant en cas de persistance d’une toux sèche.

Toux irritative: les traitements

La prise en charge d’une toux irritative dépend majoritairement de son origine. Lorsqu’elle est la conséquence d’une attaque virale, aucun traitement antibiotique n’est requis. Seuls les symptômes peuvent faire l’objet d’une thérapie. Pour cela, le médecin pourra préconiser l’administration de sirops antitussifs, s’il le juge nécessaire. Parallèlement, certaines mesures non médicamenteuses peuvent contribuer à soulager l’irritation. Ainsi, le miel s’avère être un excellent antitussif naturel. Une à deux cuillères permettent généralement de calmer une quinte de toux. En infusion, certaines plantes, à l’image du thym ou du fenouil, peuvent également soulager ce symptôme inconfortable.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.