Sommaire

"Je me rends à ma chimio sans maquillage, en legging et sweat, histoire d’être à l’aise"

Au quotidien, mes rituels ne changent pas. Je jongle entre mon travail, ma maladie et mes enfants. J’ai néanmoins tendance à être moins patiente avec eux (rire). Ils ont 4 ans et 16 mois. À leur âge, ils ne comprennent pas ce que mon cancer implique. D’autant plus que ma maladie ne se voit pas.

De nombreuses personnes n’ont pas remarqué que j’étais malade. Une femme m’a récemment demandé pourquoi j’avais coupé mes cheveux !

Selon moi, le secret, c’est de rester soi-même. Si vous aviez l’habitude de vous maquiller, continuez de le faire, même si vous êtes malade. Et si vous ne le souhaitez pas, inutile de vous forcer. Généralement, je me rends à ma chimio sans maquillage, en legging et sweat, histoire d’être à l’aise et de ne pas avoir à me démaquiller en rentrant. Car les jours de chimio, ce sont mes journées rien qu’à moi. En rentrant de la séance, je me repose tranquillement et je récupère.

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Sources

Témoignage de Emilie Daudin, auteure de Liberté, égalité, maternité, éd. Leduc.s --> Instagram emiliebrunette

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.