Vaccin de la grippe A de 2009 : quelles ont été les complications ?

Narcolepsie, syndrome neurologique, sclérose en plaque, diabète, fausse couche, décès… Le premier vaccin anti grippe A, administré à des millions de Français en 2009, n’était pas sans risque et a engendré de nombreuses polémiques ! Quels ont été ses dangers à long terme ? Le point avec Medisite.fr.

Publicité

Vaccin H1N1 : on nous aurait caché les effets secondaires…

© IstockVaccin bâclé, phase de test écourtée, suivi de tolérance léger… La vaccination contre la grippe A H1N1 a inquiété une partie du corps médical durant des mois.

Publicité
Publicité

Pour le Dr Michel Partouche, médecin généraliste : "On n’avait pas assez de recul sur ce vaccin pour le prescrire en masse. S’il s’agissait d’une maladie plus grave, je ne sais pas. Mais là pour une épidémie virale, type saisonnière, il n’y avait pas de quoi faire tout un flan !"

Même son de cloche du côté du Dr Marc Girard, médecin spécialiste en pharmacologie : "La phase de test du vaccin a été baclée." Et le Dr Jérôme Salomon, médecin des hôpitaux, d’ajouter : "Le vaccin ne remplit pas les conditions de temps, d’observation et le nombre d’expérience habituelle."

Enfin, le Dr Jean-Jacques Fraslin confie : "Il y a eu sous-déclaration des effets secondaires du vaccin de la grippe A H1N1. Un de mes patients a présenté une éruption sur tout le corps après la vaccination. Je l’ai déclaré à la pharmacovigilance mais le cas n’a pas été enregistré par les autorités sanitaires." Il précise d’ailleurs : "L’ANSM n’a pas fait d’enquête auprès des médecins pour vérifier que tous les effets secondaires ont bien été déclarés"…

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X