Quels remèdes naturels contre le nez qui coule en cas de grippe ou de rhume ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteMême si on ne peut pas soigner la grippe à proprement parler, les symptômes grippaux, eux, peuvent être pris en charge. Grippe ou simple rhume, dites stop au nez qui coule !
Quels remèdes naturels contre le nez qui coule en cas de grippe ou de rhume ?©iStockIstock
Sommaire

Pourquoi a-t-on le nez qui coule lorsqu’on a un rhume ou la grippe ?

Que ce soit la grippe ou un simple rhume, il est fréquent d’avoir le nez qui coule en hiver. Un virus est en cause. En effet, la muqueuse nasale qui recouvre la paroi supérieure de la cavité nasale, produit un mucus dont le rôle est d’humidifier et réchauffer l’air inspiré. Par ailleurs, il capture également les germes et les bactéries. En cas d’infection, la production de mucus augmente afin de débarrasser l’organisme des virus comme celui de la grippe.

Quand s’inquiéter ?

Il n'est pas nécessaire de s'inquiéter si les écoulements sont épais, de couleur blanchâtre ou transparents. Par contre, si les symptômes persistent pendant plus de 10 jours, et que les écoulements sont particulièrement abondants, il faut demander un avis médical. En cas de simple rhume, une consultation chez un médecin n'est pas nécessaire.

En revanche, si le mucus change de couleur, cela peut être le symptôme d'une maladie plus grave. En effet, ce dernier peut être de couleur verte, rouge, marron, noire ou jaune selon les pathologies. Seul un médecin saura déterminer les causes de votre nez qui coule.

Il est aussi important de consulter lorsque d’autres symptômes sont présents comme des vomissements, des nausées et des migraines.

Nez qui coule : quand est-ce la grippe ? Quand est-ce un rhume ?

Lorsque le nez qui coule est associé à une forte fièvre (au-dessus de 39°) ainsi qu’à des courbatures, une grande fatigue ou des frissons, il est important de consulter un médecin. Il peut s’agir de la grippe. Cette maladie peut être grave chez les personnes âgées, mais aussi chez les personnes souffrant de pathologies chroniques ou encore chez les jeunes enfants.

Par contre, en absence de fièvre et de maux de tête, il s’agit d’un simple rhume. Cette maladie bénigne, qui provient d’une inflammation des muqueuses du pharynx supérieur, s’accompagne d’une légère fatigue et d’une toux modérée. Toutefois, ces symptômes sont moins prononcés que lors d’une grippe.

Un écoulement nasal clair et fluide peut aussi être le signe d’une rhinite allergique. Dans ce cas, il faut identifier et éviter l’allergène et éventuellement prendre un traitement antihistaminique.


Rhume et grippe : les solutions naturelles pour soigner un nez qui coule

Le lavage nasal à l’eau de mer

Le bon réflexe à avoir quand on a le nez qui coule, c’est tout d’abord d’utiliser un spray d’eau de mer, naturellement riche en sels minéraux et en oligo-éléments, après s’être soigneusement mouché.

En pratique : introduisez l’embout d’une pipette de sérum physiologique ou de solution nasale à l’eau de mer dans une narine. Exercez une pression et laissez couler l’excédent de la solution et les mucosités qu’elle décolle par l’autre narine. Mouchez-vous, rincez l’embout et répétez l’opération dans la seconde narine.

De plus, se laver ainsi le nez tous les jours avec du sérum physiologique permet de bien dégager ces cavités et donc d’éviter au virus de la grippe de s’y installer. De nombreuses solutions d’hygiène nasale existent. Choisissez un spray au cuivre, oligo-élément réputé pour ses propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires, bien utiles contre le nez qui coule.

Les huiles essentielles pour soigner le nez qui coule

Dès les premiers signes de rhume ou de symptômes grippaux, une inhalation aux huiles essentielles vous soulagera rapidement. Après vous être nettoyé le nez avec un spray nasal, versez de l’eau très chaude dans un récipient, puis ajoutez 2 gouttes de chacune des huiles essentielles suivantes : eucalyptus radié, niaouli, menthe poivrée.

L’eau doit être suffisamment chaude pour que vous puissiez respirer de la vapeur, mais pas bouillante pour éviter tout risque de brûlure.

Veillez à poser le récipient sur une table bien stable. Respirez à fond pendant quelques minutes, avec une serviette sur la tête pour bien conserver la vapeur, mais sans que ce soit étouffant. L’inhalation doit être un moment de détente agréable. Ce remède est à réserver aux adultes.

Pour ceux qui ne veulent pas (ou n’ont pas le temps de) faire une inhalation, il est aussi possible de combattre le nez qui coule en mettant quelques gouttes d’huile essentielle de ravintsara sur un mouchoir. Il est conseillé de le respirer 5 fois par jour. Les principes actifs de cette plante originaire de Madagascar connue pour ses propriétés antivirales et anti-infectieuses vont entrer en contact avec la muqueuse nasale et l’aider à se régénérer.

Il est également possible de remplacer l’huile ravintsara par celle de citron (à la fois antiseptique, anti-infectieuse et bactéricide), de pin sylvestre (à la fois antiseptique et anti-infectieuse) ou encore de tea tree (anti-infectieuse, bactéricide à large spectre et antifongique).

Les huiles essentielles sont-elles déconseillées à certains grippés ou enrhumés ?

Réponse du Dr Anne-Christine Della Valle : “Par contre attention, il faut éviter les huiles essentielles chez la femme enceinte”.

La tisane de thym pour soulager les symptômes de la grippe et du rhume

Boire des tisanes chaudes est également conseillé lorsqu’on a le nez qui coule en raison d’un rhume ou de la grippe. Le thym est particulièrement recommandé. Cette plante médicinale est un antiseptique naturel, particulièrement adapté au cas des infections du système respiratoire. Elle a, en effet, des vertus expectorantes qui permettent de dégager les bronches.

Préparation de la tisane : mettre une cuillère à café de thym (sans la branche) dans de l’eau (une tasse). Laisser l’eau frémir puis attendre 5 min que cela infuse. Filtrer et boire tiède avec du miel. Il est aussi possible d’y ajouter du citron.

L’homéopathie contre le rhume et la grippe

L’homéopathie peut aussi aider à soulager les rhumes et le nez qui coule. Les adeptes de cette méthode peuvent se tourner vers Allium Cepa 5CH. Il est recommandé en cas d'écoulements nasaux fréquents, abondants et limpides ainsi que les narines irritées. Il est conseillé de prendre 3 granules jusqu’à 3 fois par jour.

Si l’écoulement nasal est épais et fait des croûtes, il est préférable de se tourner vers le Kalium Bichromium 5CH. La posologie est de 3 granules trois fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

En cas de grippe, vous pouvez prendre de l 'influenzinum 9CH puis de l'influenzinum 15CH. Il faut prendre une dose du 1er tous les jours pendant 3 jours, puis une dose du 2e le quatrième jour.

Les bons gestes pour éviter les virus de l’hiver

En complément de cette astuce, pensez à appliquer les gestes de prévention anti grippe conseillés par Santé Publique France :

  • Lavez-vous les mains régulièrement avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydroalcoolique pendant au moins 30 secondes.
  • Évitez de serrer les mains, d’embrasser et de partager vos effets personnels (couverts, verre, brosse à dent, serviette de toilette, etc.).
  • Évitez les lieux très fréquentés (centres commerciaux, transports en commun)
  • Utilisez des mouchoirs jetables.
  • Ne toussez dans votre main, mais dans le pli du coude.
  • Ne pas surchauffer le domicile : il est conseillé de maintenir la température des pièces entre 18°C et 20°C afin de conserver l’humidité. Un air trop sec aggrave les symptômes.
  • Aérez votre logement tous les jours pour renouveler votre air intérieur.
  • Si vous êtes grippés ou enrhumé, dormez beaucoup et évitez les situations stressantes.
  • Vaccinez-vous contre la grippe si vous avez plus de 65 ans ou que vous souffrez de maladie chronique.

Infographie : comment prévenir la grippe ?

Infographie : comment prévenir la grippe ?

Crédit : WHO/OMS

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.