Grippe : les 3 régions les plus touchées

Le dernier bulletin de surveillance de la grippe du réseau de médecins Sentinelles annonce un début d'épidémie avec 3 régions particulièrement touchées. 

Publicité

En fin d'année 2018, les experts médicaux annonçait le retard de l'épidémie de grippe à cause des températures plutôt bonnes pour la saison. Cette fois-ci elle est bien là ! Les premières régions en phase épidémique ont été annoncées dans le premier bulletin de surveillance épidémiologique de l'année 2019 du réseau de médecins Sentinelles. "La semaine dernière du 31 décembre 2018 au 6 janvier 2019", le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été éstimé à 86 cas pour 100 000 habitants.

Publicité
Publicité

Bretagne, Pays de la Loire et Occitanie dans le rouge

3 régions seraient particulièrement touchées. La Bretagne avec 226 cas pour 100 000 habitants, le Pays de la Loire avec 205 cas pour 100 000 habitants et l'Occitanie avec 112 cas pour 100 000 habitants. En ce qui concerne le reste de la France 10 régions, seraient en seuil pré-épidémique. Ces données de surveillance du virus de la grippe sont comparées avec un outil de détection des épidémies développé par Santé publique France qui regroupe des chiffres de soins primaires mais aussi d'urgences hospitalière, rappelle le réseaux Sentinelle.

Pour l'analyse de la première semaine de l'année, les experts indique "une circulation majoritaire du virus de type A" et "une couverture vaccinale en légère augmentation". Pas de co-infection de virus grippaux A et B sur l’ensemble de la période de surveillance virologique. "Pour les autres virus respiratoires, depuis le début de la surveillance, 120 prélèvements (20,3%) étaient positifs pour le rhinovirus (hRV), 100 (17,2%) pour le virus respiratoire syncytal (VRS), et 21 (3,6%) pour le métapneumovirus (hMPV)", explique le communiqué.

Grâce à leur modèle de surveillance et de prévision, les médecins en charge de la surveillance annoncent que le taux d'incidence du nombre de cas de grippe ne devrait pas s'arrêter là. Plus de régions devraient être touchées dans les semaines à venir.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X