Rappel de haricots verts contaminés par une plante toxique

Les magasins E. Leclerc ont annoncé le 8 mars 2019 procéder au rappel de plusieurs lots de haricots verts susceptibles d'être contaminés par le Datura, une plante pouvant entraîner une intoxication sévère chez l'Homme.
Istock

Avant d'ouvrir votre sachet de haricots verts, vérifiez bien si celui-ci n'est pas concerné par la mesure de rappel lancée par les magasins E. Leclerc le 8 mars 2019. L'enseigne a en effet expliqué dans un communiqué que certains lots de haricots verts Notre Jardin de la marque Marque Repère sont suspectés d'être contaminés par le Datura, une plante toxique ayant des effets sur le système nerveux, les yeux et le cœur.

Risques d'hallucinations, de tachycardie et de confusion

Les produits concernés sont les sachets d'un kilo portant les numéros de lots 8352M - 12/2020 et 8031M - 12/2019 et 01/2020, et le code-barre 356470000566803. Le communiqué indique que "par précaution, il est demandé aux personnes qui en auraient acheté, et qui en détiendraient encore, de ne pas les consommer et de les rapporter au magasin." Celles qui les auraient consommés et qui présenteraient des symptômes tels qu'une sécheresse de la bouche, des hallucinations, des troubles de la vue, des pupilles dilatées, une tachycardie, une agitation, une confusion, une désorientation ou tiendraient des propos incohérents sont invitées à appeler immédiatement le 15.

Ces signes sont en effet ceux d'une intoxication au Datura : cette plante que l'on retrouve dans les champs contient des alcaloïdes, "des substances naturelles d'origine végétale pouvant être très toxiques", explique le site du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. En effet, "les alcaloïdes peuvent provoquer un syndrome anticholinergique ou atropinique, qui se manifeste d’abord par des troubles périphériques puis des troubles centraux. De très petites quantités suffisent pour déclencher une intoxication. Les symptômes nécessitent en général une hospitalisation."

Pour toute question, les clients peuvent contacter le Service consommateurs au 0 800 86 52 86.

Aliments contaminés par E. coli : comment limiter les risques ?

Quelques jours auparavant, c'était Auchan qui procédait au rappel de plusieurs lots de fromages de chèvre contaminés par la bactérie Escherichia coli (E. coli). Présente principalement dans la viande crue ou peu cuite et les produits laitiers au lait cru, des mesures d'hygiène simples permettent de l'éliminer et ainsi d'éviter l'intoxication. Comme expliqué par l'Institut Pasteur, il suffit de :

  • "cuire à cœur la viande hâchée de bœuf en particulier chez les enfants de moins de 5 ans ;
  • laver les fruits, les légumes et herbes aromatiques surtout s’ils sont consommés crus ;
  • se laver les mains avant de préparer les repas et aussi souvent que nécessaire ;
  • veiller à l’hygiène du matériel en cuisine, notamment lorsqu’il a été en contact avec de la viande crue, afin d’éviter les contaminations croisées ;
  • séparer les aliments cuits des aliments crus ;
  • éviter le contact de très jeunes enfants (moins de 5 ans) avec les animaux de ferme, notamment les bovins, ovins et leur environnement ;
  • ne pas boire d’eau non contrôlée sur le plan microbiologique (puits, source)."
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Une plante toxique contamine des haricots verts

Source : "Rappel de produit". E. Leclerc. 8 mars 2019.
"Qu'est-ce que le datura ?". Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. 5 mars 2019.
"Escherichia coli entérohémorragiques (ECEH)". Institut Pasteur.
La rédaction vous recommande sur Amazon :