Fuites urinaires chez l'homme la nuit : que faire ?

Publié le 06 Juin 2017 par Johanna Amselem, journaliste santé
Validé par : Dr Alain Vidart, Chirurgien urologue
Les fuites urinaires peuvent altérer le quotidien des hommes. Mais pas seulement, dans certains cas elles nuisent aussi au sommeil. Pour éviter ce désagrément, le Dr Alain Vidart, chirurgien urologue à l’hôpital Foch, donne certains conseils à mettre en application.
Publicité

Consulter un médecin spécialisteLorsque des fuites urinaires récurrentes sont constatées, une consultation spécialisée est indiquée. Elle permettra d'orienter le diagnostic et de prévoir quelques examens complémentaires. Dans un premier temps, il faudra rechercher, par exemple, une infection urinaire, une pathologie prostatique, un déficit neurologique ou une atteinte de l'appareil urinaire.Vidéo. Incontinence : 5 trucs pour ne plus se lever la nuitLe soir, bannir certains médicamentsOn ne le sait pas toujours, mais certains médicaments peuvent entrainer une incontinence urinaire. C’est le cas de certains diurétiques prescrits contre l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque. Ces médicaments favorisent l’élimination de l’eau et sont donc susceptibles d’augmenter le risque de fuites urinaires. Il est donc recommandé de ne pas les prendre le soir mais plutôt le matin.Surveiller son hydratationDe nombreux hommes décident de boire moins pour uriner moins. Mauvaise idée. "Une hydratation insuffisante peut provoquer des calculs et/ou des infections. Il est donc indispensable de boire 1,5 litre d’eau par jour", conseille le Dr Vidart, chirurgien urologue à l’hôpital Foch (Suresnes). De même, mieux vaut éviter de boire des boissons drainantes le soir, comme les tisanes et autres décoctions. Il est également recommandé de ne pas boire de thé et de café en fin de journée. Attention à l’alcool qui a aussi un effet irritant sur la vessie.Dépister un syndrome d'apnée du sommeilLes fuites urinaires nocturnes peuvent être la conséquence d’un syndrome d'apnée du sommeil. Il s’agit d’un trouble de la ventilation nocturne provoquant des pauses respiratoires pendant la nuit. L’apnée du sommeil augmente l’envie d’uriner et peut donc accroître les fuites urinaires. Elle survient généralement chez les personnes en surpoids et plus âgées. En cas de doute diagnostic, surtout si les ronflements perturbent le sommeil du conjoint ou s’il a remarqué des pauses dans votre respiration, il est recommandé de consulter un médecin spécialiste du sommeil.Surélever les pieds du litLa plupart du temps, les problèmes veineux se localisent au niveau des jambes. Principalement, il s’agit d’œdèmes. "Il est recommandé de surélever les pieds du lit afin de diminuer les œdèmes des jambes et, ainsi, de rééquilibrer les liquides", décrit le Dr Vidart. Afin de soulager les patients, il est aussi possible de faire des siestes pendat la journée. Cette position allongée permet d’éliminer les œdèmes.Uriner avant de dormir

© Istock

Pour être tranquille pendant la nuit, pensez à aller uriner avant de dormir afin de vous vider la vessie. S’il est normal de se lever une à deux fois par nuit pour uriner, au-dessus c’est trop. Si un changement brutal des habitudes est constaté, il faut consulter un professionnel. Dans la journée, les mictions doivent également être régulières. S’il n’y a pas de nombre défini, il est habituel d’uriner six à huit fois par jour.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X