Incontinences: peuvent-elles toutes être traitées par médicament?

'Non', répond le Pr Emmanuel Chartier-Kastler urologue. 'L’incontinence urinaire d'effort ne peut pas être soulagée par les traitements médicamenteux qui ne fonctionnent que sur l’incontinence par impériosités ou 'urgenturies', dues à une hyperactivité de la vessie.

'Ces médicaments sont prescrits par un médecin et remboursés à 35%. Pour l’incontinence d'effort, chez les femmes ménopausées, les gels ou ovules à base d'oestrogènes peuvent être utiles pour renforcer la tonicité des tissus.

Incontinence urinaire: quels médicaments?

"Il existe trois médicaments remboursés traitant l'incontinence par impériosités: l’oxybutynine, la solifénacine, le chlorhydrate de tropsium", explique le Pr Emmanuel Chartier-Kastler urologue. "Tous agissent de la même façon en réduisant les contractions du détrusor, le muscle de la vessie."

Ce muscle se détend normalement tout le temps que la vessie se remplit. Mais s'il se contracte de façon inappropriée, il déclenche des envies impérieuses d'uriner.

Les effets secondaires des médicaments contre l'incontinence

"La moitié des patients arrête son traitement au bout d'un an, alors qu'il s'agit d'un traitement au long cours", constate le Pr Emmanuel Chartier-Kastler urologue.

Pourquoi une telle défection? "D'une part, parce qu'ils réduisent les symptômes, mais ne sont pas toujours efficaces à 100% et d'autre part, parce qu'ils provoquent des effets secondaires gênants comme la constipation, la sécheresse des yeux et de la bouche pouvant même entraîner pour cette dernière, des complications au niveau des dents et des gencives."

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.