Sommaire

Manger trop gras

Manger trop grasToutes les mauvaises habitudes alimentaires (malbouffe) et comportementales (sédentarité) à l’origine du syndrome métabolique, dont font partie obésité (on parle ici d’IMC supérieur à 30) et le diabète, sont corrélés à un plus haut taux d’hyperactivité vésicale et également d’incontinences liées à l’effort.

En quoi cela favorise-t-il l’incontinence ? La force de pression sur l’urètre et les systèmes de soutien de muscles peut entraîner une fuite de l’urine par petits jets. L’hyperpression abdominale liée au surpoids et la sollicitation excessive du périnée qu’il entraîne peut causer des fuites urinaires. "Plusieurs études chez des patientes en surpoids souffrant d’incontinence urinaire ont montré qu’avec la perte de poids, l’incontinence pouvait disparaître", rapporte le Dr Cour.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.