Sommaire

Un lien entre la consommation de produits laitiers et la baisse du risque cardiovasculaire

Un lien entre la consommation de produits laitiers et la baisse du risque cardiovasculaire© Istock

En analysant toutes les données précédemment citées, les chercheurs ont observé que la consommation totale de produits laitiers, ainsi que la consommation de produits laitiers entiers, étaient associées à une prévalence plus faible de la plupart des composantes du syndrome métabolique. En revanche, ce lien n’a pas été observé pour les produits laitiers allégés en matière grasse.

D’après les auteurs de l’étude, cette association était particulièrement élevée dans les pays où les apports laitiers étaient normalement faibles - autrement dit, là où la population n’a pas l’habitude de consommer ces aliments en quantité.

-11 % de risque d’hypertension en mangeant 2 laitages par jour

En outre, la consommation d’au moins deux portions de laitages par jour était associée à une diminution de 24 % du risque de syndrome métabolique. Cette baisse pouvait aller jusqu’à - 28 % pour les produits laitiers entiers - par rapport à la non-consommation de laitages.

Par ailleurs, la consommation d’au moins deux portions de laitages par jour était associée à une diminution de 11 % du risque d’hypertension et de 12 % du risque de diabète. Avec trois portions quotidiennes, la baisse du risque passait respectivement à - 13 % et - 14 % pour ces deux affections. Là encore, les associations étaient plus fortes pour les produits laitiers entiers que pour leurs équivalents allégés.

Une solution simple et bon marché pour réduire le risque cardiovasculaire

Il convient néanmoins de souligner qu’il s’agit d’une étude d’observation : celle-ci montre une association entre deux facteurs, mais ne peut établir de lien de cause à effet. Les possibles évolutions du syndrome métabolique n’ont pas été mesurées au fil du temps, ce qui peut donc influencer les résultats, et le recours aux questionnaires pour connaître les habitudes alimentaires des participants peut aussi être remis en cause.

Néanmoins, les chercheurs suggèrent : “si nos résultats sont confirmés par des essais menés sur un échantillon suffisamment large et sur le long terme, l'augmentation de la consommation de produits laitiers peut être une solution réalisable et bon marché pour réduire [le syndrome métabolique], l'hypertension, le diabète et, finalement, les événements de maladies cardiovasculaires dans le monde entier".

Sources

Association of dairy consumption with metabolic syndrome, hypertension and diabetes in 147 812 individuals from 21 countries, BMJ Open Diabetes Research & Care, 18 mai 2020. 

Dairy-rich diet linked to lower risks of diabetes and high blood pressure, MedicalXpress, 18 mai 2020.

Hypertension artérielle (HTA), Inserm, 2 novembre 2018. 

mots-clés : Diabète
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.