Perte blanche pendant la grossesse : qu'est-ce que ça signifie ?

Publié le 15 Octobre 2018 par La Rédaction Médisite
Les problèmes d'hygiène intime sont aussi présents pendant la grossesse. Des pertes blanches, parfois abondantes, peuvent survenir pendant la grossesse. Elles ne sont pas forcément pathologiques.
Publicité

6754306-inline-500x334.jpg© Istock

Quelles sont les causes des pertes blanches pendant la grossesse ?

Avoir des pertes blanches plus abondantes que d'habitude pendant la grossesse est tout à fait normal. Elles sont dues aux modifications hormonales et à une hypervascularisation vaginale. Au cours du premier trimestre, ces pertes vont coaguler et former le bouchon muqueux. Ces écoulements sont clairs et visqueux et ne s'accompagnent ni de douleur ni de démangeaisons. Elles persistent pendant toute la durée de la grossesse. La perte du bouchon muqueux en fin de troisième trimestre signifie que l'accouchement est proche.

Publicité
Publicité

Quand faut-il consulter face à des pertes blanches lorsqu'on est enceinte ?

Toute modification des pertes blanches pendant la grossesse doit amener à consulter son médecin. Si des démangeaisons apparaissent, si les pertes deviennent jaunâtres ou verdâtres ou qu'une mauvaise odeur apparait, cela peut être alors le signe d'une infection vaginale bactérienne qui peut provoquer des complications pour la grossesse, avec notamment une menace d'accouchement prématuré ou une infection néonatale. Si la vulve devient rouge et inflammatoire et que des démangeaisons apparaissent, il peut s'agir d'une mycose, qu'un traitement adapté par une crème et un ovule peut faire disparaître sans danger pour le bébé.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X