< Retour à l'article

Pour ne pas aggraver une maladie de peau

2/5
Pour ne pas aggraver une maladie de peau

On ne risque pas à proprement parler d"attraper une maladie de peau parce qu"on ne change pas assez de culotte, mais on peut en aggraver une déjà présente.

Pourquoi ? "Les personnes qui souffrent déjà de problèmes cutanés comme l"eczéma ou le psoriasis, risquent la surinfection, prévient la spécialiste. Avec la transpiration et la chaleur, la zone devient un vrai nid à microbes qui vont proliférer ce qui favorise la récidive des vulvovaginites." Attention également si vous utilisez le rasoir pour l"épilation du maillot car un sous-vêtement sale qui touche une peau lésée peut favoriser l"infection et créer un abcès ou une dermite.

Source(s):

Merci au Dr Odile Bagot, gynécologue, auteur du blog Mam Gynéco et du Dico des nanas (Editions Hachette Santé).